|

Des pourparlers en cours pour combler les locaux vides de Target

Par lpbw

COMMERCE. Les locaux de l’ancien Target sont toujours inoccupés au Carrefour du Nord de Saint-Jérôme plus de six mois après la fermeture du magasin à grande surface.

« Il y a actuellement des pourparlers, affirme le directeur du Carrefour du Nord, Marc-André Pellerin. Ça va aboutir, mais je ne sais pas quand».

Selon lui, les chances sont bonnes qu’un commerce s’installe dans les espaces vacants en 2016.

« Toutes les équipes de location et tout le monde au bureau chef sont sur le dossier. La journée que ça sera officiel, il va y avoir une conférence de presse», rapporte M.Pellerin, qui tient à préciser que, dans ce cas-ci, la décision de choisir un commerce n’appartient pas aux centres commerciaux.

Cette situation n’est pas unique à Saint-Jérôme, observe-t-il. « Presque aucun local de Target n’a été loué au Canada. Les dossiers sont ouverts partout au pays. La transition ne peut pas se faire en criant ciseau ».

Rappelons que, plus tôt cette année, Target a fermé ses 133 magasins qui avaient ouvert au pays en 2013.

 

Baisse d’achalandage

Sans surprise, la fermeture du Target a entraîné une baisse d’affluence au Carrefour du Nord. Toutefois, la situation n’est pas dramatique, affirme Marc-André Pellerin.

« L’achalandage a diminué [comparativement à l’an dernier] parce que Target n’est plus là. Mais si on fait fi de ça, il n’y a pas eu de diminution. Avec toute la compétition, il y a des périodes de baisse. Heureusement, il y a d’autres périodes que l’achalandage est en hausse. À la fin, c’est kif-kif».

Une chose est certaine: le commerce de détail ne se porte pas très bien ces derniers temps. « Il y a plusieurs mauvaises nouvelles. Les commandes par Internet ont un impact. Mais c’est la même chose partout. Présentement, il y a beaucoup d’offres», note M.Pellerin.

Actuellement, cinq locaux sont vides au Carrefour du Nord, mais des pourparlers ont été entamés avec différentes entreprises pour combler les espaces.

Pour les gens d’affaires, le choix est grand lorsque vient le temps de choisir un endroit pour installer son commerce.

« Avant de choisir, ils peuvent aller visiter 50 places. Toutefois, je dois dire qu’il n’y a rien qui est aussi bien positionné que le Carrefour du Nord pour desservir le Nord. C’est un emplacement de choix. Évidemment, ça dépend toujours du type de clientèle que le commerce recherche», termine le directeur.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.