| Par France Poirier

Dépouillement judiciaire demandé à Sainte-Sophie

Au moins deux partis politiques avaient l’intention de demander des dépouillements judiciaires à Sainte- Sophie, à la suite de l’élection municipale du 7 novembre. On apprenait, vendredi matin, que le parti Absolument Sainte- Sophie/Sophie Astri n’a pas pu déposer ses demandes à temps.

« Les demandes devaient être adressées à un juge de la Cour du Québec au plus tard le 11 novembre et c’est lui qui doit décider de la validité de celles-ci », nous a expliqué le président des élections Matthieu Ledoux, directeur général de la Municipalité de Sainte-Sophie.

Une seule demande a été déposée à la Cour du Québec selon ce qu’a reçu la Municipalité de Sainte-Sophie. « Lors de la journée du 11 novembre, nous avions reçu une seule demande déposée à la Cour du Québec pour obtenir un dépouillement judiciaire pour le poste de conseiller du district 6. C’est le parti du nouveau maire Guy Lamothe, Accent Sainte-Sophie, qui en a fait la demande. Dans ce district, Gilles Bertrand de Vision Sainte-Sophie a obtenu 206 voix contre 192 pour Serge Bertrand d’Accent Sainte-Sophie », nous avait confirmé M. Ledoux.

Manque de temps

Sophie Astri, du parti Absolument Sainte- Sophie, nous avait fait savoir qu’elle déposerait, le 11 novembre, des demandes au juge pour le poste à la mairie. Finalement, elle n’a pas pu déposer ses demandes à temps, n’ayant pas trouvé d’avocat pour le faire. Mme Astri avait terminé 62 voix derrière Guy Lamothe à la mairie. Elle justifiait ses demandes par le fait qu’il y avait eu certains problèmes au niveau de l’organisation, des problèmes d’ordinateur et des irrégularités lors du vote par anticipation, selon elle.

De plus, son parti voulait demander un dépouillement judiciaire dans le district 3, alors que Sébastien Forget d’Accent Sainte- Sophie l’a remporté par 50 voix sur Justin Boulet.

Dans le district 4, son parti devait aussi faire une demande alors que Roxanne Guay d’Accent Sainte-Sophie l’a remporté par 20 voix sur Véronique Bourgeois d’Absolument Sainte-Sophie.

Tel que le prévoit l’article 262 de la Loi sur les élections et les référendums dans les municipalités, la demande d’un nouveau dépouillement ou d’un nouveau recensement est faite à un juge de la Cour du Québec et déposée au greffe de cette cour. Cette demande doit être signifiée au président d’élections et présentée dans les quatre jours qui suivent la fin du recensement des votes.

À la suite du dépôt de la demande pour le district 6, les résultats devraient être connus au cours des jours suivant. Par ailleurs, la tenue de la séance du conseil municipal prévue le 16 novembre était maintenue.

Partager l'article

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.