|

Démolition de l'aérogare: un citoyen dénonce l'augmentation des coûts

Par lpbw

MIRABEL. Un citoyen déplore le manque de transparence d’Aéroports de Montréal (ADM) dans le dossier de l’aérogare de Mirabel.

Dernièrement, ADM a annoncé que le démantèlement de l’aérogare coûtera 9 millions $ de plus que le coût prévu à cause de la quantité d’amiante supérieure aux estimations. Le coût doit donc s’élever à 25 millions $.

« C’est une diversion, car les responsables savaient très bien que la démolition coûterait plus cher que prévu», dénonce Robert Charron qui a mis sur pied le projet S.A.M (Sauvons l’aérogare de Mirabel) à l’été 2014.

À l’époque, ADM disait que le bâtiment était rempli d’amiante et que c’était mieux, pour une question d’économie, de démolir, poursuit-il.

«Ils disaient que ça coûterait la moitié du prix moins cher que de mettre le bâtiment aux normes. On se rend compte aujourd’hui que c’est de la foutaise puisqu’on approche le 30 millions $», dénonce le résident de Mirabel depuis 43 ans.

« Nous savions qu’il était impossible d’accomplir la démolition à 15 millions $ comme le prétendait ADM», ajoute-t-il.

M.Charron aurait voulu que l’idée, qui était appuyée par la Ville, de convertir l’aérogare en centre de foire soit retenue par ADM. Selon lui, un rapport officiel dévoilait que la transformation du site en centre de foire coûterait 30 millions $. « Il y aurait eu une opportunité économique, surtout en cette période d’austérité»

Une enquête

Le résident impliqué exige une enquête du gouvernement libéral sur le projet de démolition d’ADM. Il a déjà fait parvenir une lettre au député bloquiste de Mirabel, Simon Marcil, afin qu’il mette de la pression sur le parti au pouvoir à Ottawa.

Selon lui, les libéraux, nouvellement élus, auront une meilleure écoute que le gouvernement précédent.

«Avec les conservateurs, c’était la loi du silence. De son côté, le gouvernement Trudeau a promis un investissement de plus de 125 milliards $ dans l’économie pour créer de la richesse économique. Ç’a aurait été différent. Le site aurait pu être transformé en centre de foire», croit celui qui se dit apolitique.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.