(Photo : Courtoisie - Rhéal Fortin)
MM. Rhéal Fortin et Guy Lamothe ont travaillé de pair afin d'obtenir un délai supplémentaire d'un an.
|

Création de sentiers : Sainte-Sophie obtient un an de plus

Par Aurélie Moulun

Les délais pour la création de sentiers récréatifs à Sainte-Sophie étaient trop court, juge le maire Guy Lamothe. Le gouvernement fédéral accorde ainsi un délai supplémentaire d’un an pour la réalisation de ceux-ci.

Le député de Rivière-du-Nord, M. Rhéal Fortin, a porté le dossier de M. Lamothe jusqu’à la Chambre des communes, permettant ainsi à la Municipalité d’obtenir une année de plus pour la réalisation des travaux. Au départ, les travaux devaient être terminés avant le 31 mars 2023. Avec le délai supplémentaire, la Municipalité de Sainte-Sophie aura donc jusqu’au 31 mars 2024 pour disposer de la subvention fédérale.

De mémoire, le maire affirme avoir reçu la subvention autour des mois de mars ou avril 2022. « La subvention maximale était de 750 000 $. Pour y avoir accès, il fallait dépenser 1 M$ au plus tard le 31 mars 2023. Donc la Municipalité devait dépenser 250 000 $ », explique Guy Lamothe.

Délais insuffisants

Guy Lamothe, maire de Sainte-Sophie, visitant les travaux sur le chemin Val-des-Lacs.

Le maire explique qu’en un an, il aurait été irréalisable de disposer de la subvention tout en navigant à travers la structure de la politique municipale. « Il fallait faire les plans et devis, ensuite aller en appel d’offres, en soumissions puis passer le tout en résolution au conseil pour finalement octroyer les contrats », détaille-t-il. Il souligne toutefois qu’il y a eu un peu de retard concernant la conception des plans et devis. « Ils n’étaient pas finaux et suffisamment adéquats pour aller en appel d’offre. » Guy Lamothe ajoute également que les travaux ne peuvent pas être réalisés en hiver. Ceux-ci ont généralement lieux entre les mois de mai et de novembre.

Le projet de création des sentiers récréatifs à Sainte-Sophie est sur la table depuis environ 2015, explique M. Lamothe au Journal. « Avec le nouveau conseil, on veut unifier tous les quartiers », dit-il. « Le but c’est de relier les 3 écoles pour pouvoir se déplacer facilement à pied ou à vélo », poursuit le maire.

Deux tronçons presque terminés

Le projet consiste en la création de trois tronçons. Les deux premiers se situent sur le chemin de Val-des-Lacs ainsi que sur la montée Morel. Les travaux sur ceux-ci seront terminés d’ici le 1er novembre, souhaite le maire. « C’est ce qu’on vise. C’est sûr que cela peut varier. La température pourrait ralentir un peu les travaux. Il reste un peu de nivellement à faire et de l’asphaltage », indique-t-il.

Jusqu’à maintenant, environ seulement 500 000 $ ont été dépensés sur un total de 1 M$. Cela signifie qu’il reste encore un autre 500 000 $ utilisable pour la Municipalité. Celle-ci utilisera le montant restant afin de prolonger les deux tronçons actuels et elle en créera un troisième. « Pour le troisième tronçon, on va faire les plans et devis, les appels d’offres et l’octroi de contrat cet hiver. Cela nous permettra de débuter les travaux dès le dégel l’an prochain », explique le maire.

Guy Lamothe assure d’ailleurs que l’ensemble des travaux seront terminés d’ici le 31 mars 2024. « C’est sûr et certain », lance-t-il.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.