| Par lpbw

Cinq conseillers quittent le parti du maire Richer

PRÉVOST. Cinq conseillers municipaux de Prévost ont décidé de claquer la porte du parti du maire Germain Richer et siégeront désormais comme indépendant.

Devant des dizaines de citoyens réunis à la Gare de Prévost mardi soir, les élus Gaétan Bordeleau, Danielle Léger, Claude Leroux, Brigitte Paquette et Joël Badertscher ont expliqué leur geste d’éclat qui était réfléchi depuis plusieurs mois.

Ils ont reproché la gestion "à l’ancienne" du maire ainsi que le manque d’informations qu’ils reçoivent.

" Les membres du conseil de ville éprouvent régulièrement des difficultés pour l’obtention de documents complémentaires dans certains dossiers pour pouvoir prendre des décisions éclairées", a affirmé Mme Léger, qui ajoute que les valeurs de transparence ont guidé leur décision.

" Nous nous réunissons régulièrement depuis plusieurs mois afin de faire avancer les dossiers, mais les choses ne progressent pas", rapporte-t-elle.

Seul Gilbert Brunet a décidé de rester fidèle au maire.

La démission du maire

Dans la foulée de ces départs du parti du maire, le Parti Prévostois, qui ne compte aucun élu au conseil municipal, a demandé la démission de Germain Richer et de son directeur général.

Le groupe de cinq conseillers ne va pas dans ce sens. " C’est bien mal connaître ce qui se passe au conseil municipal. Nous ne voulons pas que la Ville soit sous tutelle", a réfuté Mme Paquette.

Les élus démissionnaires ont affirmé qu’ils n’ont aucune hostilité envers le maire et qu’ils ont toujours apprécié son soutien. Un conseiller a tout de même noté qu’il s’isolait.

Ils l’invitent d’ailleurs à endosser la même vision qu’eux, "soit de mettre tous les efforts possibles et nécessaires pour rétablir un climat de travail collaboratif, harmonieux et basé sur la confiance".

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.