|

Cent nouveaux emplois seront créés chez Bell Helicopter

Par lpbw

AÉRONAUTIQUE. En rapatriant les activités d’assemblage d’un nouveau modèle d’hélicoptère à Mirabel, Bell Helicopter créera 100 emplois en plus d’en consolider quelque 950.

Les employés ont accueilli cette annonce par des cris et des applaudissements nourris, jeudi après-midi. Ceux-ci ont poussé un soupir de soulagement puisque, depuis cinq ans, le nombre d’employés est passé de près de 2 000 à environ 940 à l’entreprise mirabelloise.

Les activités d’assemblages du Bell 505 Jet Ranger X, un hélicoptère commercial pour cinq passagers, étaient initialement prévues se dérouler à l’usine de Lafayette en Louisiane, aux États-Unis. «Cette annonce constitue une importante démonstration de notre engagement à long terme envers notre main-d’œuvre. Ça confirme que Mirabel demeure notre centre d’excellence principal pour notre gamme d’appareils commerciaux», a soutenu le président et chef de la direction Mitch Snyder, ajoutant que 380 lettres d’entente ont été signées pour cet appareil.

Des engagements

Pour soutenir ce rapatriement, les gouvernements du Québec et du Canada modifieront certaines conditions de leurs prêts en vigueur à l’entreprise. En contrepartie, Bell Helicopter s’engage à effectuer les essais en vol, la certification et l’assemblage final de son prochain modèle commercial à Mirabel. L’entreprise s’engage aussi à rapatrier à Mirabel la fabrication de certaines pièces composites liées aux modèles Bell 429, Bell 505 et Bell 525, lesquelles sont présentement fabriquées par des sous-traitants.

«Ce projet amène non seulement la production d’un nouveau modèle au Québec, mais il positionne également favorablement l’usine pour accueillir le prochain programme de fabrication d’hélicoptères civils», a mentionné la ministre de l’Économie Dominique Anglade.

Cette dernière affirme que son gouvernement devait agir après les coupes d’emplois ces derniers mois chez Bell Helicopter. «Il fallait qu’on intervienne», a-t-elle dit.

Bonne nouvelle pour la région

De son côté, la ministre des Relations internationales et ministre responsable de la région des Laurentides, Christine St-Pierre, a parlé d’une bonne nouvelle, non seulement pour Mirabel, mais aussi pour les Laurentides.

«C’est majeur pour la vitalité économique de notre région. Depuis 1983, Bell Helicopter Textron Canada participe activement à l’essor économique régional et fait partie des employeurs les plus importants des Laurentides», a souligné la ministre qui dit avoir une pensée pour tous les travailleurs qui voient leur emploi consolidé pour les prochaines années.

Notons que trois modèles sont produits à l’usine de Mirabel: le 407 (hélicoptère monomoteur transportant jusqu’à six passagers, le 429 (hélicoptère bimoteur en matériaux composites) et le 412 (hélicoptère bimoteur polyvalent de treize passagers).

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.