|

Bruno Laroche représentera la CAQ

Par lpbw

POLITIQUE. Le maire de Saint-Hippolyte et préfet de la MRC Rivière-du-Nord, Bruno Laroche, tentera de remporter le siège laissé vacant depuis le départ de Pierre Karl Péladeau.

Le chef de la Coalition Avenir Québec, François Legault, a annoncé le 16 juin que Bruno Laroche portera les couleurs de sa formation politique pour l’élection partielle à venir dans Saint-Jérôme. «Bruno Laroche est un passionné. C’est un homme qui connaît très bien la région. Comme candidature, on ne pouvait demander mieux. On parle d’un acteur politique de premier plan dans la région. Il est proche des gens, connaît leurs préoccupations et est prêt à les défendre. Son parcours au municipal en est la preuve», a déclaré le chef de la CAQ.

Bruno Laroche va effectuer une campagne de terrain basé sur de nombreux sujets, telles l’économie, la création d’emploi, la réduction des impôts, la prématernelle à 4 ans et l’amélioration de la situation de l’Hôpital régional de Saint-Jérôme. «Il ne parlera pas de référendum», a lancé à plusieurs reprises M. Legault.

Ce dernier a également dénoncé le temps d’attente à l’urgence de l’hôpital qui est de 26h en moyenne. Bruno Laroche compte d’ailleurs faire de la santé un de ses chevaux de bataille. «À Saint-Jérôme, l’accès aux soins de santé est dans un état lamentable. Les réformes libérales de Gaétan Barrette sont un échec ici, à Saint-Jérôme», a mentionné Bruno Laroche.

La situation ne peut plus durer, selon François Legault. «L’approche des libéraux n’a rien changé depuis plus de 12 ans. Et avez-vous entendu le PQ se prononcer sur la santé récemment? La réponse est non! Le Parti québécois est déconnecté et n’en a que pour sa course à la chefferie, ses débats internes et la date de son référendum», a poursuivi M. Legault.

Connaissance des enjeux

«Au fil des ans et des tâches qui m’ont été confiées au cours des dernières années dans le monde municipal, j’ai développé une très bonne connaissance des enjeux qui sont chers aux citoyens de la région. J’ai la conviction que la CAQ est le seul parti qui est connecté sur ces enjeux et qui est prêt à remplacer les libéraux en 2018. Je crois bien humblement être la personne la mieux placée pour représenter les citoyens de Saint-Jérôme. Je vais me battre à l’Assemblée nationale pour que leurs véritables préoccupations soient entendues à Québec», a expliqué le père de famille qui a fait le saut en politique active en 1997.

Élections partielles

Rappelons que Marc Bourcier, conseiller municipal à Saint-Jérôme, portera les couleurs du Parti québécois dans le cadre de cette élection partielle tandis que Marcel Gosselin, cofondateur de l’organisme SLAM (Solidarité Laurentides Amérique centrale), se présente à l’investiture du parti Québec solidaire. Le gouvernement Couillard devra déclencher deux élections partielles au cours des prochains mois, soit dans Saint-Jérôme et Marie-Victorin, circonscription que détenait Bernard Drainville. M. Couillard a souligné qu’il attendrait que le PQ se trouve un nouveau chef avant de déclencher ces élections.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.