|

Bombardier: 75 emplois à Mirabel délocalisés, affirment la CAQ

Par lpbw

TRANSPORT. Bombardier prévoit la délocalisation de 75 emplois à l’usine de Mirabel vers le Kansas, a affirmé le leader parlementaire de la Coalition Avenir Québec (CAQ) François Bonnardel, mardi.

Lors de la période de questions à l’Assemblée nationale, le député de Granby a sommé le gouvernement libéral, qui a investi 1,3 milliard de dollars dans la CSeries, de renégocier l’entente et d’exiger un plancher d’emplois à Bombardier.

«Depuis que le gouvernement a choisi de jouer au père Noël avec Bombardier, l’entreprise a supprimé 2 400 emplois. Pourtant, ce n’est pas tout le monde qui négocie de la même manière en Amérique du Nord. Au Kansas, Bombardier s’était engagée à créer 450 emplois sur 5 ans et on voit qu’aujourd’hui, Bombardier est bien au-dessus de sa cible, avec plus de 600 emplois créés. Pendant ce temps, le gouvernement libéral n’a négocié aucune cible de création d’emplois chez nous!» a déploré M. Bonnardel.

Ce dernier se base sur des témoignages obtenus par son parti pour affirmer que ces emplois au centre d’expertise d’essai en vol de la CSeries à Mirabel seraient transférés, entre autres, vers le Kansas.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.