|

Bilan migratoire: Mirabel s'illustre encore

Par lpbw

POPULATION. Mirabel affiche le meilleur bilan migratoire au Québec pour une quatrième année consécutive, selon les plus récentes données publiées par l’Institut de la statistique du Québec (ISQ).

Les gains de cette ville des Laurentides équivalent à 3,09%. Selon le maire Jean Bouchard, cette augmentation de résidents s’explique principalement par le compte de taxes peu élevé. «C’est le premier critère, surtout pour les jeunes familles. Nous sommes parmi les villes les plus basses au niveau de la taxation», explique-t-il.

Notons que cette année, la Ville a décidé de geler le compte de taxes pour une troisième année consécutive.

La tranquillité de Mirabel ainsi que sa proximité à Montréal sont également d’autres facteurs. «Les gens cherchent à s’établir à un endroit où ils peuvent avoir accès à tous les services d’une grande ville. La banlieue est encore accessible. Ils recherchent le côté tranquille d’une ville qui est encore en campagne», poursuit M.Bouchard.

Celui-ci observe que sa Ville offre des maisons pour tous les budgets. «Nous n’avons rien à envier aux autres villes».

Les Laurentides au premier rang

Parmi toutes les régions québécoises, ce sont les Laurentides qui présentent le meilleur bilan migratoire. En effet, elle enregistre un solde migratoire interrégional de 5000 personnes, ce qui équivaut à une augmentation de 0,87% de sa population. Évidemment, la MRC de Mirabel arrive en tête. De son côté, la MRC Rivière-du-Nord se démarque avec un gain de plus de 1%.

À l’opposé, la Côte-Nord affiche les pertes relatives les plus importantes (-1,42%).

Selon l’ISQ, entre le 1er juillet 2014 et le 1er juillet 2015, 190 500 personnes ont changé de région administrative de résidence, soit 2,4% de la population québécoise.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.