(Photo : Courtoisie)
Xavier-Antoine Lalande, préfet de la MRC de La Rivière-du-Nord.
|

Bilan de la MRC de La Rivière-du-Nord : Collaborer pour progresser

Par Aurélie Moulun

Après un an à la tête de la MRC de La Rivière-du-Nord, Xavier-Antoine Lalande fait le bilan de l’avancée de ses dossiers.  Au départ, il avait ciblé, en collaboration avec les quatre autres maires, trois priorités pour 2022 : la zone d’innovation, l’itinérance et la révision du schéma aménagement du territoire.

Avant tout, l’objectif premier de M. Lalande était de rétablir la bonne entente auprès du conseil. « L’objectif que nous nous étions donné était de ramener la collaboration au sein de la MRC. Le maire de Prévost et moi, on a vécu les conséquences de la division en matière de leadership régional. On a vu ce que ç’a créé comme impact avec les partenaires quand on a un conseil des maires qui est divisé », explique-t-il au Journal.

Les élus ont donc voulu « travailler en collaboration dans le dossier de l’itinérance, du développement économique, dans le processus de révision du schéma d’aménagement ».

Bilan de l’itinérance

M. Lalande considère que le MRC a « pris de front » le dossier de l’itinérance. « On a travaillé en collaboration avec le CISSS et on a mis beaucoup d’efforts à essayer de comprendre la problématique. Qu’est-ce qui est bien ? Qu’est-ce qui est moins bien ? Et là, on a compris que la situation était assez importante, trop importante pour prendre ça à la légère. Il y avait aussi un souci de professionnaliser la problématique. La bienfaisance, ce n’est plus suffisant maintenant », indique le préfet. « On s’est donc réuni, on a travaillé autour de la constitution de la maison de la HUTTE, la construction qui se fait actuellement à côté de l’église Sainte-Paule. »

Zone d’innovation

Dans son bilan, M. Lalande considère avoir bien avancé la zone d’innovation. « La zone d’innovation, c’est un dossier qui est super important pour nous parce que ça vient orienter le développement économique. Le dossier avait débuté en 2019 et c’était tombé lettre morte en raison de la pandémie, de conflits, et de la dissension au sein de la MRC. Cette année, on a octroyé d’autres financements, on a nos consultants qui continuent de travailler et on développe des partenariats », ajoute M. Lalande.

Dossiers en 2023

En 2023, Xavier-Antoine Lalande assure que le travail se poursuivra concernant la révision et la finalisation du schéma d’aménagement du territoire. « C’est un processus qui est quand même assez long. On arrime nos demandes pour décembre, mais après il y a toute la négociation avec le ministère des Affaires municipales et les acteurs autour. Donc la première année, c’était l’arrimage de nos demandes et après, il va falloir les vendre », explique-t-il.

La MRC de La Rivière-du-Nord a d’ailleurs une nouvelle priorité pour la prochaine année. «On a une carence en développement du milieu agricole. Cela a toujours été quelque chose dont on ne s’est pas vraiment occupé. Cette année, on a décidé de se coordonner pour développer une stratégie commune pour aller exploiter le potentiel agricole sur le territoire. Ça concerne évidemment Sainte-Sophie, une partie de Saint-Jérôme et une infime partie de Saint-Colomban. Je pense qu’il y a moyen de se positionner et il y a des liens à faire avec la Ville de Mirabel et la MRC Thérèse-de-Blainville », indique finalement le préfet.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.