| Par journal-le-nord

Annonce d’un plan d’action pour la santé mentale de 31 millions de dollars

La vice-première ministre, Geneviève Guilbault, a entamé la conférence de presse de mercredi en mentionnant la semaine nationale de la santé mentale, qui reste un enjeu important malgré la crise. Elle ajoute que la lutte actuelle pour conserver la santé physique ne doit pas nuire à la santé mentale. C’est pourquoi le gouvernement a annoncé un nouveau plan d’action COVID-19 en services psychosociaux et de santé mentale de 31 millions de dollars.

La ministre de la Santé Daniel McCann a apporté quelques précisions quant à ce plan d’action. Ce dernier implique que pour toutes personnes qui en fait la demande, elle aura droit à un suivi par du personnel qualifié. Le gouvernement va également bonifier le service téléphonique info social (811), en plus d’offrir un service pour les familles endeuillées. « Il faut prendre soin des gens qui en ont besoin et il ne faut pas hésiter pour demander de l’aide », affirme Mme McCann.

En ce qui concerne la réouverture des garderies, la vice-première ministre mentionne qu’il faut y aller de manière graduelle, c’est pourquoi la semaine prochaine, celles-ci ouvriront à  30% de leur capacité. L’adaptation sera aussi nécessaire pour les écoles primaires où il y aura un maximum de 15 élèves par classe. « Il faut se placer en mode solution […], soyons indulgents et compréhensifs », soutient Mme Guilbault. Plusieurs intervenants et éducateurs ont manifesté leurs inquiétudes pour leur santé, le gouvernement assure toutefois que la santé publique a réévalué le facteur de risques de développer des complications graves, qui est maintenant pour les personnes de 70 ans et plus. Celles ayant  70 et moins peuvent donc recommencer à travailler, en respectant consignes.

Enfin, Geneviève Guilbault a également abordé la question des centres de détention, un réseau qui fait face à des défis puisque les détenus se trouvent dans un endroit fermé, donc les risques de contagion sont plus élevés. Des mesures ont été mises en place afin d’accorder des permissions de sortie à des fins médicales pour les détenus plus vulnérables, qui ont commis des crimes non violents et dont la peine se termine dans moins de 30 jours. 

Bilan

Au Québec, le nombre de cas confirmés s’élève à présent à 34 327 soit une augmentation de 910 depuis les dernières 24 heures. 112 nouveaux décès ont été confirmés, portant le total à 2 510 dans la province.

Dans les Laurentides, 1586 cas sont confirmés, on compte 53 décès et 120 hospitalisations, dont 22 aux soins intensifs. 

MRC d’Antoine-Labelle 14
MRC des Laurentides 73
MRC des Pays-d’en-Haut 95
MRC d’Argenteuil 22
MRC de la Rivière-du-Nord 330
Ville de Mirabel 146
MRC de Deux-Montagnes 284
MRC de Thérèse-De Blainville 608
Secteur à déterminer 14

 

Partager l'article

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.