Robert Dutil
|

Abolition du corps de police municipal de Sainte-Adèle

Par lpbw

Robert Dutil, ministre de la Sécurité publique, autorise la municipalité de Sainte-Adèle à abolir son corps de police pour être desservie par la Sûreté du Québec, peut-on lire dans le document signé du 21 février, publié sur le site de la municipalité.

« Maintenant nous devons suivre toutes les étapes, il y en a 26,» nous explique au téléphone Pierre Dionne le directeur général. Nous n’avons pas un dossier compliqué. Cela devrait prendre entre trois et quatre mois donc fin mai début juin.»

«Un comité de fonctionnaire va être mis en place, le ministre a déjà désigné des fonctionnaires qui vont veiller à voir à tout pour fermer le poste, nous apprend M. Dionne. Vendredi prochain aura lieu la première rencontre. »

Rapport de Raymond Chabot Grant Thornton

Le 14 février dernier, le maire Charbonneau déposait un rapport lors de la réunion du conseil des maires de la MRC des Pays-d’en-Haut. Ce rapport, effectué par Raymond Chabot Grant Thornton, est une évaluation de l’endroit idéal pour le futur poste de la SQ MRC des Pays-d’en-Haut. «Il en ressort cinq (5) endroits stratégiques nous dit monsieur Dionne, le premier en tête étant celui près de la sortie 64 au pied du Mont Gabriel.»

« Je serai très surpris que les résultats changeant » – Charles Garnier

«Le gouvernement ne loue mais construit, la SIQ étant le maitre d’œuvre qui va bâtir, » explique Charles Garnier, préfet de la MRC des Pays-d’en-Haut. «En décembre dernier, les votes ont été de sept (7) pour le poste de police à Saint-Sauveur contre trois (3). J’ai signé un protocole à sept municipalités disant que le poste devra être construit à Saint-Sauveur. On va devoir signer un nouveau protocole puisque maintenant tous les maires des 10 municipalités de la MRC sont avec la SQ. » « Nous avons notre mot à dire. Il sera transmis à la SQ qui le communiquera à la SIQ et au final sera envoyé au ministère de la Sécurité publique qui a le dernier mot. D’ici une ou deux réunions du conseil, on va donner notre avis. Mais je serai très surpris que les résultats changent. Il est normal que chaque municipalité défende la proximité du poste sur son territoire conclu le préfet de la MRC des Pays-d’en-Haut. C’est une question pratique. Il faut préciser que signer un protocole avec la SQ est très long. Ça m’a pris huit ans!» Le conseil de la MRC se réunit le 13 mars prochain.

« C’est déplorable! » – Denis Côté

« C’est déplorable que le ministre ait donné cette autorisation qui va à l’encontre de l’avis de la population, comme l’ont démontré différents sondage. Et cela, au détriment du service offert. Les policiers et les policières de la SQ auront beau faire leur possible, il y aura forcément une baisse de services avec la SQ de la MRC Pays-d’en-Haut. Cela veut dire moins de présence policière à Sainte Adèle, c’est ce qui est fondamental,» nous partage Denis Côté Président de la Fédération des policiers et policières municipaux du Québec (FPMQ).

Suivez-nous sur Facebook (http://www.facebook.com/Journallenord) et Twitter (@JournalLeNord)

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.