| Par lpbw

Abolition des forums jeunesse régionaux : Péladeau réagit

SAINT-JÉRÔME. (FLG) Le député de Saint-Jérôme, Pierre Karl Péladeau, déplore la décision du gouvernement du Québec d’abolir les forums jeunesse régionaux et, notamment, le fait d’avoir longtemps laissé planer l’incertitude avant cette abolition.

«L’abolition des forums jeunesse, c’est l’abandon libéral des jeunes», estime-t-il. Selon lui, c’est la fin d’un important modèle de concertation dans toutes les régions du Québec : «les forums jeunesse sont animés par une relève engagée dans son milieu, ayant à cœur les enjeux sociaux et publics de sa collectivité».

Par ailleurs, pour le député, «on déshabille Pierre pour habiller Paul, mais avec moins de ressources. Nous avons toujours défendu les carrefours jeunesse-emploi et nous allons continuer à le faire. Toutefois, nous perdons aujourd’hui l’importante expertise des forums sur le plan de la gouvernance et de la participation citoyenne, entre autres.»

M. Péladeau fait en outre remarquer que cette décision «est d’autant plus triste qu’elle survient le jour même où l’Assemblée nationale souligne le 75e anniversaire du droit de vote et d’éligibilité des femmes; en effet, plus de 60% des membres des conseils d’administration des forums jeunesse sont des femmes».

Le député souligne aussi que les budgets accordés au Fonds régional d’investissement jeunesse, administré par et pour les jeunes, sont diminués par cette décision libérale. Il s’agit d’une coupe de 5M$.

«On abolit un outil de concertation régionale, et on transfère moins d’argent à un autre. En fin de compte, ce sont les citoyens qui perdent au change».

À lire aussi:

Le Forum jeunesse des Laurentides voué à disparaître

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.