La directrice générale du CSSRDN Guylaine Desroches, la ministre Sylvie D’Amours et le député de Saint-Jérôme Youri Chassin.

| Par journal-le-nord

29,4 M$ pour la reconstruction de l’école Ste-Thérèse -de-l’Enfant-Jésus

Le député de Saint-Jérôme, Monsieur Youri Chassin, et la ministre responsable des Laurentides, Sylvie D’Amours, étaient présents au Centre de services scolaire de la Rivière-du-Nord (CSSRDN) pour annoncer différents investissements dans la région des Laurentides totalisant 570 M$.

Le député se réjouit notamment de l’annonce d’un investissement de 29,4 millions de dollars pour la reconstruction et l’agrandissement de l’école Sainte-Thérèse-de-l’Enfant-Jésus qui portera sa capacité d’accueil à 25 classes.

Plus précisément, c’est 23,5 millions de dollars qui sont prévus pour la reconstruction de l’école, alors qu’un montant de 5,9 millions de dollars est réservé pour l’ajout d’espace afin d’augmenter sa capacité d’accueil.

« Il est primordial d’offrir aux jeunes de notre région un environnement scolaire moderne et propice à l’apprentissage. À titre de député, je me réjouis de l’annonce de la reconstruction prochaine de l’école Sainte-Thérèse-de-l’Enfant-Jésus qui lui permettra d’accueillir davantage d’élèves, ainsi que de l’ajout de nouvelles classes du préscolaire à la construction d’une école primaire à Saint-Jérôme. Cette annonce importante démontre que notre gouvernement est à l’écoute des besoins de la population, notamment en matière d’éducation », Youri Chassin, député de Saint-Jérôme.

Autres investissements

Par ailleurs, un autre montant de 4,2 millions de dollars a été alloué pour l’ajout de 4 classes du préscolaire à la construction d’une école primaire à Saint-Jérôme. La mairesse de Sainte-Sophie, Louise Gallant, était aussi heureuse puisque la construction d’une nouvelle école primaire de 35 classes a été annoncée dans son secteur. Nous en avons bien besoin avec la population qui est toujours en augmentation », a souligné cette dernière. Divers projets de rénovations et ont aussi été annoncé. Ces investissements sont prévus au Plan québécois des infrastructures pour l’année 2020-2021.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.