|

2016: une année record pour le suivi des cours d’eau

Par lpbw

ENVIRONNEMENT. Abrinord annonce que le suivi de la qualité de l’eau des rivières et ruisseaux du territoire se poursuivra en 2016 grâce à un programme d’échantillonnage bonifié. De nouvelles stations d’échantillonnage seront implantées et de nouvelles méthodes de diffusion de l’information sont au menu.

Depuis maintenant sept ans, Abrinord réalise un suivi de la rivière du Nord et de plusieurs cours d’eau à partir d’une trentaine de stations d’échantillonnage.

Un suivi encore plus serré

L’année 2016 sera une année sans précédent pour le programme d’échantillonnage. En effet, 44 stations seront suivies, soit 10 de plus que l’an dernier. Selon l’organisme, l’ajout de ces stations fournira de nouvelles connaissances sur la qualité de l’eau du territoire et permettra de mieux cibler les interventions. Les stations d’échantillonnage seront financées par le Ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la lutte contre les changements climatiques (MDDELCC), 15 municipalités*, le Mohawk Council of Kahnawake, l’entreprise Orica, ainsi que les organismes APELRRIN (Val-Morin) et APLÉ (Morin-Heights).

Afin de diffuser les résultats, Abrinord a mis en ligne une carte interactive sur son site Web. De nouvelles informations y seront ajoutées dès la fin du printemps afin de faciliter la compréhension et l’interprétation des résultats.

Le président d’Abrinord, Xavier-Antoine Lalande se dit «heureux du niveau de transparence dont Abrinord fait preuve dans la diffusion et la démocratisation de cette information pour tous les citoyens.»

«Bien que la situation soit différente pour chaque cours d’eau et variable dans le temps, certains résultats demeurent préoccupants pour la santé publique et pour le maintien de l’intégrité des cours d’eau. De tels résultats démontrent l’importance de maintenir un suivi annuel rigoureux et de le faire de manière concertée», a mentionné de son côté Isabelle Marcoux, directrice générale d’Abrinord. (F. L. G.)

Consultez le site Web d’Abrinord (www.abrinord.qc.ca) pour en apprendre davantage.

Quelques résultats, en bref

Sur les 34 stations échantillonnées en 2015, 65% d’entre elles ont connu un ou plusieurs dépassements du critère pour la concentration de coliformes fécaux. Des dépassements pour les matières en suspension et pour le phosphore total ont également été enregistrés, respectivement pour 58% et 79% des stations.

*Brownsburg-Chatham, Lachute, Mille-Isles, Mirabel, Morin-Heights, Piedmont, Prévost, Saint-André-d’Argenteuil, Sainte-Adèle, Sainte-Agathe-des-Monts, Sainte-Marguerite-du-Lac-Masson, Saint-Jérôme, Saint-Sauveur, Val-David et Wentworth-Nord.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.