| Par Rédaction

20 000$ à la Coalition Santé Laurentides

La Ville de Saint-Jérôme a octroyé une aide financière de 20 000 $ à la Coalition Santé Laurentides. Cette aide vise à soutenir l’organisme dans ses efforts de représentation auprès du gouvernement du Québec afin que ce dernier reconnaisse l’urgence d’agir.

Cette aide servira à atteindre les quatre demandes importantes de la coalition. La première concerne l’ajout de 1,4 milliard de dollars aux sommes déjà disponibles afin de compléter le parachèvement total et rapide de l’Hôpital régional de Saint-Jérôme et des hôpitaux de Saint-Eustache et de Mont-Laurier, et de prendre des engagements à l’égard des autres centres de santé des Laurentides.

La coalition souhaite aussi recevoir un engagement pour combler les besoins en personnel médical, dont le ratio par habitant est « parmi les plus désastreux ». Elle veut également obtenir des engagements fermes et concrets pour le rattrapage dont doit bénéficier la région dans le cadre, entre autres, du Programme de soutien aux organismes communautaires du ministère de la Santé et des Services sociaux. La dernière demande est de regrouper adéquatement les équipements médicaux nécessaires aux soins de santé ainsi que tous les services auxquels les citoyens ont droit à Saint-Jérôme.

« Grâce notamment à l’appui de la Ville de Saint-Jérôme, la Coalition a pu réunir des gens d’horizons divers autour d’une cause commune et porter son message sur la place publique. Nous avons obtenu la reconnaissance unanime par l’Assemblée nationale du rattrapage financier nécessaire pour les services de soins de santé dans la région et pour l’accélération dont doivent bénéficier les centres hospitaliers. Nous savons que l’Assemblée nationale n’est pas insensible à la situation difficile de notre région en ce qui concerne les soins de santé, mais il y a péril en la demeure, et de la sensibilisation, il faut maintenant passer à l’action. La région des Laurentides, devenue la 4e au Québec en importance démographique, connaît une croissance constante depuis les 15 dernières années, mais le financement n’a pas suivi. Il faut que cela change », a soutenu le maire de Saint-Jérôme, Marc Bourcier.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.