(Photo : Nordy - Sébastien Fleurant)

1er juillet : Plus de 70 ménages ont eu besoin d’aide dans la MRC de la Rivière-du-Nord

Par Aurélie Moulun

Le 4 juillet, le comité de prévention de la crise en logement de la Corporation de développement communautaire Rivière-du-Nord (CDC RDN) publiait son état de la situation à la suite du 1er juillet. Voici ce qu’il faut en retenir.

La CDC RDN travaille en collaboration avec plusieurs organismes sur le territoire de la MRC afin de prévenir et de soutenir les ménages en situation précaire.

« Au cours des dernières semaines, ce sont plus de 70 ménages de la MRC de La Rivière-du-Nord qui ont bénéficié du soutien du Service d’aide à la recherche de logement (SARL) de l’OMH de Saint-Jérôme ainsi que de l’accompagnement de l’organisme le Phénix dans leurs démarches. De ce nombre, au 1er juillet, une vingtaine de ménages sont dans une situation de grande précarité, étant logés chez de la famille ou des amis ou hébergés par des organismes et cinq d’entre-eux sont actuellement logés à l’hôtel, n’ayant aucune solution d’hébergement », indique le CDC dans un communiqué.

D’ailleurs, 25 programmes de supplément au loyer aurait été octroyé par l’OMH de Saint-Jérôme à des ménages à plus faibles revenus, soutient également la corporation.

D’après le président de l’Office municipal d’habitation de Saint-Jérôme, Marc-Antoine Lachance, ce bilan est d’ailleurs semblable à celui de l’an dernier. « Malgré les craintes que l’on pouvait avoir, je crois que l’on s’en est bien tiré. L’an dernier, ce sont 150 appels qui ont été reçu. Le Phénix avait traité 34 dossiers, 5 HLM avaient été octroyés et on avait hébergé 3 ménages au Cégep », explique-t-il en entrevue avec le Journal.

Des ressources pour accompagner et épauler les ménages

Le comité en logement détaille plusieurs initiatives mises de l’avant afin d’épauler les citoyens. « Des ressources d’hébergement d’urgence, d’entreposage et d’aide au déménagement ont été prévues et sont disponibles pour les citoyens qui en auront besoin. De surcroît, cette année, un cabinet d’avocats est en mesure de s’impliquer, auprès de certains ménages qui nécessitent des services juridiques dans leurs démarches », indique-t-il.

De plus, une ligne d’appel d’urgence a été ouverte dès le début du mois de juin pour les ménages qui nécessite du soutien dans leurs démarches. « Également, un outil d’aide à la recherche de logement, qui s’est peaufiné au fil des années, a été développé dans le but de réunir toutes les informations pertinentes et des rencontres d’information concernant les droits des locataires ont été organisées par le Carrefour d’actions populaire », soutient le comité.

Bien que le 1er juillet soit passé, les ressources demeureront disponibles pour les ménages en situation précaire. « Au cours des prochaines semaines, l’accompagnement ainsi que la collaboration active entre les multiples partenaires se poursuivra afin que les ménages en situation de précarité résidentielle trouvent des solutions durables en matière de logement », explique la CDC RDN.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *