|

Un nouveau défi pour Maghalie Rochette

Par lpbw

VÉLO DE MONTAGNE. Maghalie Rochette, qui évolue maintenant dans la catégorie senior, s’adapte tranquillement à ce nouveau niveau de compétition. Elle s’est emparée du troisième rang à un marathon de vélo de montagne présenté en sol américain.

Maghalie, qui a soufflé ses 23 bougies, rivalise désormais dans la catégorie senior. «Mon équipe, Luna Pro Team Cliff Bar, m’a demandé de faire plus de courses en Amérique du Nord et moins de Coupe du monde afin de gagner en expérience, ce qui s’est avéré très bénéfique. Je me suis battue pour une place sur le podium dans plusieurs courses», a souligné Maghalie qui ajoute qu’elle peut davantage se préparer pour ses courses puisqu’elle voyage moins.

Récemment, elle a terminé au quatrième rang d’une des trois étapes de la série Epic Rides, présentées en Arizona. La première course de ce marathon de vélo de montagne était présentée le 20 mai dernier au Colorado. Maghalie a conclu cette épreuve au septième rang. La troisième épreuve a eu lieu au Nevada. «La course a bien commencé. J’ai pris le troisième rang au critérium tout juste derrière ma coéquipière qui a remporté les honneurs», a expliqué la jeune athlète de 23 ans.

Quelques jours plus tard, la course de 80 km en montagnes ne s’est pas bien déroulée pour la Jérômienne. «La course durait environ 4 heures et quand ça ne va pas bien, disons que la journée peut être très longue! Malgré tout, j’ai conservé une attitude positive et je me suis démenée tout au long du parcours puisque je me battais pour une place sur le podium au cumulatif de la série», a raconté Maghalie qui a terminé la journée au huitième rang. Un temps assez rapide pour conserver sa troisième place au cumulatif. «J’étais très contente de cet accomplissement», a fait savoir la cycliste.

Course UCI

Le week-end du 25 juin, Maghalie et son entraîneur se sont rendus au Nouveau-Mexique pour participer à une course de l’Union Cycliste Internationale (UCI) de classe 1. Un parcours à 3000 mètres d’altitude. «Je ne savais pas trop comment j’allais réagir à l’altitude. J’étais environ au 13e rang après le premier tour. Je sentais que je pouvais accélérer davantage et j’ai conclu en sixième position. Avec du recul, je pense que j’aurais pu partir plus vite, mais c’est facile à dire une fois la course finie!», a-t-elle lancé.

De retour à la maison, Maghalie s’entraîne en vue des Championnats canadiens qui auront lieu prochainement.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.