| Par lpbw

Un club de boxe à Saint-Hippolyte

Le vétéran Thierry Naulleau a déménagé les pénates de son club de boxe dans une section attenante de sa maison du 556, boulevard des hauteurs dans le secteur de Saint-Hippolyte.

L’idée de rapprocher son local d’entraînement a germé depuis que l’ancienne salle qu’il louait un espace a été convertie en club pour gymnaste, forçant à l’époque un déménagement au sous-sol. «J’ai dépensé pas moins de 70 000 $ dans l’aventure de construire mon propre centre d’entraînement à côté de ma maison en bois rond (les investisseurs sont les bienvenus). L’agrandissement, si on compte la section des appareils d’entraînement du sous-sol, possède 1716 pieds carrés. L’arène est située au plancher principal, alors que les bureaux se situeront au 2e étage, une fois les travaux achevés», a dévoilé le sympathique athlète de 47 ans.

Le but avoué de son nouveau centre est de combiner des cours de boxe, ainsi que de l’entraînement cardio. «Idéalement, dans mon club privé, j’aimerais avoir une trentaine de membres. Nous sommes bien situés, sur le boulevard des hauteurs et je crois à notre succès. Des jeunes de mon secteur se déplaçaient avant en groupes de trois ou quatre, dans une voiture, vers Saint-Jérôme pour venir s’entraîner. J’ose croire que les sportifs de Saint-Jérôme feront maintenant le chemin inverse. Je vais donner des cours de groupes, ainsi que des ateliers semi-privés. Les cours s’adressent à tous les types de gens: ils sont personnalisés pour ceux qui veulent juste conserver la forme, ou encore pour ceux qui veulent faire de la compétition».

Atmosphère relaxe

Pour celui qui est technicien en architecture, dans la vie de tous les jours, une atmosphère relaxe régnera entre les câbles, près des sacs de sable, ainsi qu’aux appareils du sous-sol. «Il me reste encore un peu de finition à faire, mais ça sera un endroit idéal pour un entraînement relaxe. Je veux que ce soit amical et convivial. J’ai un amis qui pourrait amener ses boxeurs amateurs ici (Claude Bélanger), deux soirs par semaine, histoire de varier les partenaires d’entraînements. J’ai hypothéqué ma maison et je crois dans le projet». À suivre le cheminement de carrière de Naulleau, son cran risque une fois de plus de prévaloir sur les risques encourus. L’ancien pugiliste super coq s’est toujours relevé, entre les câbles, même lorsque l’opposition était trop forte. Il a poussé l’audace jusqu’à se battre à 40 ans, le 16 août 2000 au Centre Bell, face à un certain… Steve Molitor, actuel champion des 112 livres de l’IBF.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.