(Photo : François Bernier)
Les Lions C2 ont remporté la bannière de finalistes de leur catégorie, au 48e tournoi U13 (pee-wee) de Saint-Jérôme.
|

Tournoi pee-wee : Les Lions C2 atteignent la grande finale

Par Luc Robert

Inspirés par leurs meneurs, les troupiers des Lions C2 de Saint-Jérôme ont atteint la finale de leur catégorie, dimanche dernier au tournoi U13 (pee-wee) de Saint-Jérôme, en baissant pavillon 7 à 3, devant les Cyclones de Joliette-Crabtree.

Lors de ce duel, Charles-Olivier Turgeon, James Cousineau-Juteau et Mathéo Laroche ont marqué les buts des Jérômiens.

Le fait saillant du tournoi des Lions C2 est survenu en demi-finale, quand ils ont transformé un retard marqué au tableau, en victoire en prolongation de 5-4 sur les Concordes de Mirabel. C’est un but de Ilyas Baloubali, après 22 secondes de jeu en surtemps, qui a clos le débat.

« Cela a vraiment été une partie rock’n’roll. On perdait 4-1, lorsque le vent a tourné. Nous avons enfilé trois buts en trois minutes, pour forcer la tenue de la prolongation. On a dit aux jeunes de bâtir là-dessus et d’avoir du plaisir, que ce retour nous offrait la chance de gagner. En surtemps, Ilyas, de sa position de défenseur, a monté la rondelle d’un bout à l’autre, pour marquer le but gagnant. C’était spectaculaire, avec du jeu à 4 contre 4 », a souligné l’entraîneur-chef des félins, Éric Beauchamp-Blanchette.

James Cousineau Juteau, Alexis Blanchette, Antoine Sigouin et Mathéo Laroche ont complété la marque des gagnants. Raphael Théoret a remporté la victoire devant la cage des jérômiens.

Meneurs

L’entraîneur Beauchamp-Blanchette est fier de la progression de ses jeunes, bien que la saison 2022-2023 soit encore jeune.

« C’est plaisant de diriger des joueurs de calibre C, parce que plusieurs en sont à leurs premiers coups de patin. Il y a encore une belle plage d’amélioration possible pour plusieurs éléments. Ils sont déterminés et il veulent apprendre. À nous de bien les guider », a philosophé le pilote.

Les Lions C2 ne sortaient pas de nulle part, avant d’effectuer cette percée jusqu’en finale.

« Il s’agit de ma deuxième année comme entraîneur et plusieurs meneurs de l’an dernier sont revenus avec le club. On a aussi quatre attaquants et un gardien recru qui promettent en aidant les vétérans. Cela se traduira par un tout après Noël, avec plus d’entraînement. Notre capitaine (Mathéo Laroche) et ses adjoints (Antoine Sigouin et Alexis Blanchette) ont montré le chemin à leurs coéquipiers. Pour un, Alexis avait vu l’an dernier les cérémonies du calibre A et il voulait être de la grande finale cette année. Être présenté sous les réflecteurs, avec les lumières de l’aréna de la Rivière-du-Nord fermées, ça impressionne les jeunes, qui gardent ça en tête à vie. Les Lions voulaient vivre cette expérience à domicile. Ils étaient fébriles, après notre remontée en demi-finale. Mon garçon (Alexis) avait des papillons au ventre », a décrit l’entraîneur.

N’empêche que la présence des Lions C2 en grande finale n’est pas le fruit du hasard.

« En 2021-2022, nous avons atteint deux finales et une demi-finale. Il y a du caractère dans ce club. Avec un dossier de 3-2-1 en saison, en plus de la poussée au tournoi pee-wee, on s’en vient bien, avec une belle chimie parmi nos jeunes. On a seulement perdu les deux premières joutes de l’année. Mais avoir autant de succès dès novembre, c’est vraiment encourageant pour la suite du calendrier », a-t-il évalué.

 

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.