Pierre Alain reviendra à Saint-Jérôme avec la Force de Montréal. (Photo: Alexandra Alain)
|

Pierre Alain devient entraîneur-associé à Montréal

Par Luc Robert

Le Colombanois Pierre Alain, ancien entraîneur-chef émérite des ex-Cheminots collégiaux AA de Saint- Jérôme, a signé un contrat d’un an à titre d’entraîneur-associé avec la Force de Montréal, de la Première Fédération de Hockey (PHF).

Ce circuit est l’ancienne Ligue nationale de hockey féminin, la NWHL, qui a changé de nom pour devenir la PHF en 2021. La Force présentera deux parties locales à Saint- Jérôme, les 4 et 5 février, à l’aréna régional de la Rivière-du-Nord.

« La création de la Force est un fantastique débouché pour nos joueuses universitaires. Après ce stade, elles n’ont pas toujours la chance de poursuivre leur carrière avec l’équipe nationale féminine et devaient souvent mettre leur carrière de côté. Là, plusieurs espoirs vont continuer leur rêve chez les pros », a analysé Pierre Alain, qui n’a rien perdu de sa verve d’antan.

L’ancien joueur des Alouettes et des Cheminots se joint ainsi à son ancien entraîneur rival, Peter Smith, qui a passé 20 saisons derrière le banc des Martlets de l’Université McGill, pour maintenant diriger la Force. Depuis son départ des Cheminots, M. Alain dirigeait depuis 8 ans la destinée des Ravens de l’Université Carleton, à Ottawa, toujours au hockey féminin.

« J’ai aussi passé une saison avec les Rams de Ryerson, en 2013-2014. Il n’y a que 5 des 20 joueuses de la Force que je ne connais pas. J’ai côtoyé la majorité avec le programme de l’équipe nationale. Quant à Peter (Smith), les Ravens évoluaient dans la division universitaire québécoise et je connais sa façon de procéder. Je m’entends très bien avec lui », a-t-il souligné.

Support

Maintenant âgé de 60 ans, Pierre Alain se réjouit de passer chez les pros comme pilote. « Dans la vie, rien n’arrive pour rien. Ma femme a été une championne d’endurer toutes mes années passées à distance à Ottawa et mes séjours irréguliers à Saint- Colomban. J’avais convenu d’un commun accord, en avril dernier avec la direction de Carleton, de quitter mon poste avec les Ravens. Ça ne fonctionnait plus à mon goût. » C’est une alliée du passé qui l’a aussitôt ramené dans le monde du hockey.

« C’est Danièle Sauvageau, l’ancienne entraîneure et policière bien connue, qui m’avait fait passer mon entrevue avec Richard Campeau et Pierre Lauzon, pour devenir entraîneurchef des Cheminots à l’époque. Cette fois encore, elle s’est informée de mon intérêt et m’a engagé à Montréal. Je la remercie », a repris l’ancien professeur à l’école secondaire Édouard-Monpetit.

Pierre Alain a oeuvré pendant cinq saisons avec l’équipe nationale. En tant qu’entraîneur- chef, il a mené le groupe U22 à l’or à la Coupe Meco 2013 et l’équipe U18 à l’or au Championnat mondial féminin U18 de l’IIHF, en 2012.

Localement, Pierre Alain a mené les Cheminots à 5 championnats provinciaux AA, dont 4 consécutifs. Ses équipes ont atteint 8 fois la grande finale québécoise.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.