| Par lpbw

Objectif atteint pour les Cheminots!

COLLÉGIAL. L’équipe de natation du Cégep de Saint-Jérôme prenait part au Championnat provincial, à Chicoutimi, du 31 mars au 2 avril dernier.

En plus de voir 18 athlètes se qualifier pour l’événement au courant de la saison, les Cheminots ont pris le cinquième rang du Championnat avec un total de 543 points. «L’an passé, ce sont neuf nageurs qui ont obtenu un laissez-passer pour les provinciaux. J’avais pour objectif, dès le début de la saison, d’avoir une plus grosse délégation», a raconté l’entraîneuse-chef, Catherine Langelier qui visait une cinquième position aux provinciaux.

Le dimanche matin de la compétition, les Cheminots occupaient le septième rang. Les athlètes de Saint-Jérôme ont réalisé d’excellentes performances lors des finales présentées en soirée pour remonter au cinquième rang. «Les nageurs ont travaillé très fort et ont réalisé de belles performances en plus d’enregistrer des records personnels. Je suis surtout contente de l’ambiance qui régnait au sein de notre formation», a fait savoir l’entraîneuse qui est particulièrement fière de la performance de son équipe féminine au relais 4×50 mètres de style libre. Maurane Arcand, Léa Roy, Mégane Roy et Juliette Cousineau ont réalisé un temps de 1,54 lors de la finale pour se sauver avec la médaille d’argent et l’emporter sur l’ancienne équipe qu’entraînait Catherine Langelier.
En plus de sa médaille d’argent au relais, Maurane Arcand a obtenu l’or au 100 m libre ainsi que l’argent au 100 m 4 nages.

Juliette Cousineau a été couronnée championne du 50m papillon tandis qu’Olivier Charest s’est illustré chez les garçons avec des médailles de bronze au 100 m brasse et au 200 m libre.

Finalement, dans la section B, Catherine Boulet a grimpé sur la troisième marche du podium à la suite de ses performances aux épreuves de 50 et 100 m dos.

L’an prochain

Les Cheminots devraient accueillir une trentaine de nageurs dans leur alignement l’an prochain. Parmi ceux-ci, plusieurs nagent au niveau canadien ce qui devrait augmenter le niveau de la formation. Encore une fois, le recrutement d’athlètes masculins est difficile. Par contre, cette saison, les Cheminots pouvaient compter sur deux équipes de relais masculin tandis que la saison précédente, soit en 2015-2016, il n’y avait pas assez de garçons pour compléter une équipe de relais. Catherine Langelier est très optimiste quant aux chances des Cheminots de briller de nouveau sur la scène collégiale la saison  prochaine.

Partager l'article

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.