| Par lpbw

Mainville et son équipe concluent en 10e place

ESCRIME. Pierre Mainville de Saint-Colomban, et ses coéquipiers Matthieu Hébert et Ryan Roussell participaient à la Coupe du monde d’escrime en fauteuil roulant, à Varsovie en Pologne, les 1er et 2 juillet.

Le dimanche, l’équipe de Mainville a conclu les épreuves par équipe au dixième rang à l’épée et au sabre.
À l’épée, le trio a perdu son premier combat 45 à 38 contre les Bélarus. Les représentants du pays se sont ensuite mesurés aux Sud-Coréens qu’ils ont vaincus 45 à 41. Les Asiatiques ont conservé leur avance jusqu’au septième relais. Après quoi, le Saskatchewanais Ryan Roussell a fait six touches qui ont permis au Canada de prendre le dessus 38 à 36. Hébert est revenu au jeu pour le dernier échange et a fait sept touches, donnant ainsi la victoire à l’équipe canadienne.

À leur combat pour la neuvième place du classement général, Mainville, Hébert et Roussell ont perdu 45 à 42 contre les Allemands.

La Russie a gagné l’or, la Chine l’argent et la Pologne le bronze.

Au sabre

En après-midi, les athlètes aux couleurs de l’unifolié étaient de retour en piste pour l’épreuve au sabre. Ils se sont inclinés contre les Hongrois, 45 à 41.Les deux équipes se sont échangé l’avance de points, mais les Européens ont finalement eu le dessus. Face aux Japonais, les Canadiens se sont imposés 45 à 33 et ils ont maintenu leur avantage du début à la fin de la rencontre.

Finalement, à leur match pour la neuvième place, les escrimeurs du pays ont de nouveau fait face aux Allemands et ont dû s’avouer vaincus au compte de 45 à 37 pour terminer au 10<V>e<V> rang.

La Chine a gagné l’or, la Grèce l’argent et la Russie le bronze.

Individuel

Le sabreur Pierre Mainville a obtenu le meilleur résultat du pays à la Coupe du monde d’escrime en fauteuil roulant. Le para-athlète a conclu en 11e place dans la catégorie B du tournoi masculin.

Le Colombanois a récolté deux victoires et trois défaites dans les poules. Il a ensuite été éliminé à son premier combat dans le tableau des 16. Le Français Marc-André Cratère lui a montré la porte de sortie par la marque de 15 à 10.

Partager l'article

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.