| Par lpbw

Le président Claude Léonard rectifie les faits

HOCKEY MINEUR. Piqué au vif par un groupe qui mettait en doute la transparence du comité de la Fédération de hockey mineur de Saint-Jérôme (FHMSJ), le président Claude Léonard a décidé de montrer patte blanche et a présenté le budget 2013-2014 de la Fédération aux journalistes.

« Nous n’avons rien à cacher», a lancé M.Léonard mercredi à la salle de conférence de l’aréna Melançon. Le président répondait ainsi aux propos de Benoît René, porte-parole du groupe qui désire être élu lors de l’élection des gestionnaires du hockey mineur, le 21 mai.

 

« Nous n’avons jamais mentionné le manque de transparence de l’équipe en place, a pour sa part soutenu M.René, vendredi matin. Nous avons simplement dit que si nous étions élus, il y aurait plus de transparence», a-t-il dit.

 

Quoi qu’il en soit, le comité en place a voulu clarifier les faits. « Notre organisme est reconnu par la Ville et par le fait même nous devons leur faire parvenir différents documents chaque année, tels que nos états financiers, un inventaire de nos biens», explique M.Léonard.

 

« De plus, une firme de comptable externe nous assiste dans la préparation et la vérification de nos états financiers et un représentant de la Ville assiste à la grande majorité des réunions du comité exécutif. La Ville est au courant de ce qu’on fait et de la gestion de la Fédération», ajoute-t-il.

Le budget

M.Léonard a ensuite décliné le budget de la Fédération. En 2013-2014, les revenus ont été de 190 641 $ et les dépenses de 187 783 $. Le surplus de près de 3 000 $ sert à l’achat des chandails.

 

Le président de la Fédération souligne que la Ville contribue beaucoup en remboursant des dépenses de l’ordre de 66 000 $ comprenant, entre autres, l’assurance des joueurs et la soirée reconnaissance des bénévoles.

 

De son côté, la Fédération s’acquitte des frais notamment pour les tournois, le développement des joueurs, l’équipement des joueurs et les arbitres.

« Les jeunes ont progressé»

Le vice-président, Marc Wilson, est revenu sur les propos de Benoît René qui contestait, dans un média concurrent, les efforts déployés par la Fédération au cours des dernières années pour le développement des joueurs.

 

« Avec l’école de gardien de but et le powerskating, les jeunes ont progressé. Cette année, on a eu des bannières dans toutes les catégories. Certaines équipes ont été finalistes, d’autres ont été champions des séries et champions régionaux», souligne-t-il.

 

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.