Simon Bélanger est décédé à l'âge de 40 ans.

| Par Luc Robert

Hockeyeur décédé: Simon Bélanger laisse un souvenir impérissable au milieu sportif jérômien

Un dernier hommage sera rendu ce mercredi 11 août à l’ancien hockeyeur Simon Bélanger, à la résidence funéraire Desrosiers & Fils de Saint-Jérôme, entre 9h30 et 16h.

Parents, collègues et amis viendront se remémorer les bons moments de l’exjoueur des Panthères, décédé par noyade à Lévis, le dimanche 1er août dernier.

Âgé d’à peine 40 ans, le fils de M. Alain Bélanger et Mme Alvine Harton aura marqué la scène sportive locale. L’attaquant de puissance a notamment marqué le but allouant le trophée de Champions de l’Estcanadien à l’équipe, en prolongation, face aux Colts de Cornwall, en 2001.

« Je suis abattu. Simon était un frère depuis plus de 20 ans, pour moi. Pour le décrire, j’utiliserai un seul mot : GAGNANT ! Il était l’âme de l’équipe : le genre de gars que tu voulais avoir de ton bord. Les adversaires détestaient se frotter à un pareil compétiteur dans les coins de patinoire. Le but gagnant en surtemps lui revenait d’emblée », s’est souvenu l’ex-défenseur étoile Jean-Luc Legault.

« Tout club qui voulait gagner prenait Simon sans hésiter dans son alignement. Avec les Panthères, Pascal Bédard portait le C de capitaine, mais Sim n’avait pas besoin de lettre pour inspirer: il était toujours le premier en avant pour défricher le chemin », s’est souvenu l’entraîneur adjoint Marc Portugais.

En raison des conditions sanitaires, une cérémonie d’un maximum de 50 personnes suivra au salon funéraire. Plutôt que d’envoyer des fleurs, la famille suggère d’effectuer un don à la Fondation de l’hôpital régional de Saint-Jérôme.

Simon Bélanger a disputé quatre saisons avec les Panthères. Il était l’un des joueurs de vingt ans, lors de la conquête de la coupe Fred Page, en 2001. « Il était un grand travaillant. Simon tenait l’esprit d’équipe à bout de bras. Il allait à la guerre pour les autres. Il avait le coeur gros comme l’aréna Melançon. Il aura marqué le club à jamais », a rendu comme hommage son ancien pilote, Michel Laroche, qui l’a aussi dirigé chez les midgets.

Une fois sa carrière de joueur junior achevée, Bélanger a effectué un passage remarqué comme adjoint à l’entraîneur Dany’s Gagné, derrière le banc des félins. « C’est une perte énorme et ça affecte tout le monde. Affable et ricaneur, il était tout un communicateur. C’était un vrai de vrai, qui pouvait pousser les joueurs, mais aussi les écouter. Je suis soufflé », a lancé M. Gagné.

Circonstances nébuleuses

L’ancien joueur se trouvait avec sa conjointe et une amie, au parc de l’Anse-Benson, dans le secteur de Saint-Romuald (Sud de Québec), lorsque le tragique événement s’est produit, tout juste avant 3 h 30. Une amie du couple serait d’abord tombée à l’eau. Simon Bélanger aurait ensuite sauté dans le fleuve Saint-Laurent pour l’aider.

« La dame aurait réussi à sortir de l’eau seule, après un certain temps. L’homme a été retrouvé inanimé, flottant à la surface de l’eau, une demi-heure plus tard. Son décès a été constaté à l’hôpital. On parle d’individus qui étaient en état d’ébriété. L’enquête est toujours en cour et on ne peut révéler d’autres détails », a expliqué Mme Véronique Blouin, des affaires publiques au Service de police de Lévis.

La possibilité que le défunt se soit heurté contre des rochers, en raison de la marée basse, a été évoquée.

« La victime a voulu aider une dame. Pour le moment, la thèse d’un accident est privilégiée par nos enquêteurs », a ajouté Mme Blouin.

L’amie du couple a été transportée à l’hôpital, car elle souffrait d’hypothermie.

Soulignons que les pompiers et les policiers de Lévis, ainsi que les Garde-côtes, ont participé aux opérations de sauvetage.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.