(Photo : René-Pierre Normandeau, Tremblant)
|

Coupe du monde de Tremblant : Valérie Grenier se hisse au 6e rang

Par Rédaction

Avec Mathieu Laberge de Sportcom

La Coupe du monde de Tremblant se déroulait les 2 et 3 décembre derniers. La station attendait 67 athlètes de 20 pays et plus de 10 000 spectateurs. Valérie Grenier, affiliée à la station Tremblant, a terminé en sixième place. Il s’agit de son deuxième meilleur résultat de la saison en Coupe du monde.

Valérie Grenier attendait le slalom géant de la Coupe du monde de ski alpin de Mont-Tremblant depuis très longtemps. Samedi, elle a connu une course à l’image de son début de saison : une place dans les dix premières qui aurait pu se transformer en un top 5, si elle n’avait pas commis des erreurs dans ses deux descentes.

Grenier a conclu au huitième rang, à 1,85 seconde de l’Italienne Federica Brigone, meneuse de l’équipe italienne qui a réussi à placer trois skieuses dans les sept premières. La Slovaque Petra Vlhova (+0,21 s) et l’Américaine Mikaela Shiffrin (+0,29 s) ont fini deuxième et troisième.

Meilleure journée dimanche

La deuxième manche du slalom géant de la seconde Coupe du monde de ski alpin de Mont-Tremblant aura permis à Grenier de retrouver le sourire. Dimanche, l’athlète du club local a enfin réussi à signer une descente sans erreurs majeures, ce qui lui a permis grimper au sixième rang.

« Honnêtement, mon ski de la deuxième descente, c’était du très bon ski qui me ressemblait plus. Je n’ai pas fait de grosses erreurs et je suis très contente. C’est juste dommage pour la première manche et ç’aurait été difficile de monter sur le podium à cause de ça. J’ai fait ce que je pouvais », a soutenu Valérie Grenier à Sportcom avant la cérémonie protocolaire.

« Pour la deuxième manche, je me suis dit que je n’avais rien à perdre, alors je voulais y aller à fond. […] De façon générale, je suis quand même fière de moi. Faire une course à la maison, c’est incroyable, mais c’est plus de pression. »

Les 10 000 spectateurs massés au pied de la piste Flying Mile l’ont acclamé comme une vedette de rock. « J’entendais la foule dans le départ et c’était malade ! C’est un rêve qui se réalise […] », raconte la skieuse de 27 ans.

 

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *