|

Baseball mineur à Prévost : Un coup de cœur supplémentaire de l’exécutif

Par Luc Robert

Les trois postes qui étaient en élection à l’Association de baseball mineur de Prévost (ABMP) ont été comblés le mercredi 14 décembre dernier par acclamation, faute de candidatures reçues.

Ainsi, Alex Bonin poursuivra ses tâches de vice-président administratif, Brigitte Lacaille demeure secrétaire, tout comme Sébastien Roger, à la présidence de l’organisme.

« Je vais déléguer, je n’ai pas le choix. Mon fils (Antoine) joue pour les Red Sox dans le AA et je n’ai plus les espaces à mon horaire pour en prendre autant qu’avant. Je trouve déplorable que nous n’ayons reçu aucune candidature. C’est le sport estival des enfants dont il est question », a-t-il lancé en fronçant les sourcils.

Relève

Le vice-président aux opérations baseball, Dominique Boivin, est pris dans la même situation, avec encore un an à son mandat. Sa fille Samuelle a évolué pour les Red Sox en 2022 et elle ambitionne de tenter sa chance avec Équipe Québec.

« Je comprends que les gens ont des horaires difficiles depuis la COVID, mais je trouve anormal que la relève soit inexistante parmi les parents. Il y a un membre du conseil d’administration d’administration, Olivier Mélis, dont l’enfant a fini de jouer depuis belle lurette, mais qui continue quand même à sa fonction de trésorier. Je dis un grand merci à tous, mais nous ne serons pas éternels. Si la relève ne s’implique pas, l’ABMP sera en péril », a repris Roger.

Un total de cinq personnes ont assisté à l’assemblée générale annuelle de l’ABMP. Chose surprenante, aucun représentant des loisirs de Prévost n’a assisté à la réunion, comme c’était devenu une habitude.

« C’est pourtant eux qui nous ont réservé la salle du centre communautaire de la rue Maple pour la tenue de l’AGA. Donc, ils connaissaient notre horaire. Même parmi les parents et la population en général, les gens croient que les administrateurs du conseil d’administration font partie des loisirs municipaux et que nous sommes rémunérés. L’association est indépendante et nous portons le titre de bénévoles. Nous nous impliquons pour notre jeunesse. Ce n’est pas compliqué : si nous n’avons pas des candidats à titre de directeurs-trices de catégories, les camps d’entraînements intérieurs du printemps risquent de ne pas démarrer dans certains groupes d’âges. On en est rendu là. Plusieurs sont essoufflés. »

Retour

L’ABMP possédait 137 joueurs de balle l’an dernier. Elle prévoit un minimum de 120 inscriptions en vue de la prochaine saison.

« On a été conservateurs dans notre nombre minimum de jeunes. On risque d’en accueillir davantage aux inscriptions. Il y a des événements qui sont de retour, après la pause pandémie. La fête de fin d’année et le Défi Triple Jeux sont prévus à l’horaire. On aura encore besoin de bénévoles pour organiser ces deux projets. Par ailleurs, nous avons connu une stabilité au niveau des arbitres et marqueurs, grâce au bon travail de Mme Julie Berniquez, qui est en réflexion pour 2023. Parmi les nombreuses parties au calendrier, à seulement deux occasions avons-nous dû utiliser les services d’arbitres de l’extérieur. »

Le conseil d’administration a par ailleurs renouvelé son entente pour des formations conjointes des niveaux bantams et midgets. Il s’agit des équipes de PSSA, impliquant les villes de Prévost, de Sainte-Sophie et de Sainte-Agathe.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.