|

Vie de couple

Par Mimi Legault

Je vous propose cette semaine ma vision de la vie de couple. J’ai divisé ma chronique en trois parties. Philosophie sur le couple, ça vaut ce que ça vaut, des conseils, plus ou moins bons finalement et des pensées humoristiques; eh oui, il en faut surtout en amour! Chacune des phrases est une pensée…

D’abord la philo

Beaucoup de mariages d’aujourd’hui ont la durée des fiançailles d’autrefois. C’est impossible pour deux époux de vivre sans heurts en ne se cédant jamais rien. Celle-là est de Sacha Guitry : quand on est marié, on ne voit plus ce que fait l’autre pour nous, mais seulement ce qu’il ou qu’elle ne fait pas. Le mariage est une pièce à deux personnages où chacun étudie qu’un seul rôle : celui de l’autre. Pensée de Musset : le plaisir de la dispute est de faire la paix. Tout homme a besoin d’une femme se serait-ce que parce qu’on ne peut pas toujours se plaindre du gouvernement… Que deux époux s’ennuient l’un avec l’autre est déjà triste, mais quand un seul s’ennuie avec l’autre, c’est bien pire. Le mari incapable de comprendre que sa femme ne trouve rien à se mettre sur le dos dans une garde-robe bien fournie est le même qui ne trouve rien à manger dans un frigo bien rempli.

Des conseils

Si vous recherchez de l’attention de la part de votre homme, ne sortez pas avec lui un soir où il y a une joute de hockey ou de football ou même de soccer. Si vous craignez la solitude, ne vous mariez pas. Faites chambre à part, allez souper chacun de votre côté au resto, prenez vos vacances séparément, bref faites tout pour sauver votre mariage! Ne dites rien, au moins on ne vous demandera pas de répéter. Méfiez-vous du mariage avec un bricoleur, vous n’aurez jamais rien de neuf.

Un peu d’humour

Envie de rire? Allons-y. Durant une dispute, la femme lance à son mari : tu me fais penser à Einstein : pas Albert, mais à Frank! Mon mari a oublié de me souhaiter bonne fête : c’est peut-être parce qu’il ne me voit pas vieillir. Aujourd’hui, on ne se demande pas qui porte les culottes dans le couple, mais qui contrôle la télécommande. Si tous les ménages qui sont malheureux avaient une clochette dans le cou, on ne s’entendrait plus parler. Certains couples restent ensemble parce que s’ils se quittaient, cela ne changerait rien à leur vie. Dimanche, je me reposais dans mon fauteuil préféré; je lisais mon journal en regardant le football à la télé et en écoutant la radio. En même temps, je buvais une bière en mangeant des pinottes, je caressais le chien avec mon pied. Et ma femme a eu le culot de me reprocher de rester assis à ne rien faire!!! Pour vivre heureux en couple, deux télécommandes et un siège de toilette qui baisse tout seul. Une femme à son mari qui s’apprête à sortir : chéri, tu as oublié de m’embrasser distraitement avant de partir. Ce qu’il y a d’irritant pour un mari lorsque sa femme n’a rien à dire, c’est sa façon dont elle ne le dit pas. Le mari : je veux être incinéré, la femme : tu vas partir en laissant encore des cendres partout! Tu fais exprès d’être de mon avis, car tu sais très bien que c’est le moyen de me faire douter de ce que je te dis. Tu as raison chérie, dit un homme à sa femme, j’aime plus le golf que toi, mais je t’aime quand même plus que le tennis.

Lettre à l’autre

C’est drôle, quand l’autre met un temps fou à faire quelque chose, il est minutieux, quand c’est moi qui le fais, je suis lent. Si je ne fais pas quelque chose, je suis paresseux, si l’autre ne le fait pas, il est occupé. Si l’autre fait quelque chose sans qu’on lui demande, il a de l’initiative, dans mon cas, j’ai du toupet. Quand l’autre exprime son idée avec force, il fait preuve de fermeté, si c’est moi qui fais ça, je suis un entêté. Quand l’autre néglige quelques règles d’étiquette, il fait preuve d’indépendance, si c’est moi, je suis impoli.

Bon dialogue!

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *