| Par David Richer

Une poursuite policière dans le centre-ville de Saint-Jérôme

Le service de police de Saint-Jérôme a procédé à l’arrestation de Rocky Vaillancourt dans un fossé de la rue Rolland dans la soirée du 22 septembre dernier, après avoir poursuivi l’individu dans plusieurs rues de la ville.
Cette arrestation est le résultat d’une enquête faite par les agents de la police de Saint-Jérôme. Les policiers se trouvaient dans un véhicule banalisé, communément appelé automobile fantôme, et observaient trois individus à bord d’un véhicule de marque Mazda Protégé.
Il semblerait que Vaillancourt était recherché du milieu policier puisqu’il ne devait pas se retrouver en liberté.
La poursuite
Après avoir vérifier l’information, les enquêteurs décident de suivre le véhicule dans ses déplacements. Le conducteur se rend à l’intersection des rues Brière et Marchand. Dans le but éventuel d’intercepter le suspect, les policiers demandent d’autres patrouilleurs en renfort.
Au coin des rues De Martigny et Saint-Georges, Rocky Vaillancourt s’aperçoit qu’il est suivi par un véhicule policier. Il s’affole et décide de peser sur l’accélérateur. L’individu âgé de 24 ans se dirige à l’intersection des rues Ouimet et Fournier où il s’immobilise aux feux de circulation.
Par la suite, Vaillancourt pèse sur le champignon commettant ainsi plusieurs infractions au code de la sécurité routière. «Omission de faire un arrêt obligatoire, d’arrêter à un feu rouge et conduite dangereuse sont les facteurs d’accusation qui ont été portés contre lui lors de son arrestation», de dire la police de Saint-Jérôme.
Le fugitif roule tellement vite que les policiers perdent sa trace quelques minutes. Son véhicule est ensuite repéré au coin des rues Saint-Georges et Léopold-Nantel.
S’apercevant qu’il est à nouveau poursuivi, l’homme décide soudainement de prendre la fuite à pieds sur la rue Rolland.
Le suspect profite de la noirceur des lieux pour se cacher dans le fossé. Constatant que l’individu ne voulait aucunement collaborer avec les policiers, ces derniers ont procédé à son arrestation. L’homme a résisté. Les policiers ont dû utiliser la force afin de le calmer.
Les autres occupants
Deux personnes se trouvaient à bord du véhicule lors de l’arrestation de Vaillancourt. La première était une jeune fille de 17 ans, dont un mandat d’arrestation avait été émis par le Centre jeunesse de Huberdeau puisqu’elle était en fugue.
La deuxième occupante du véhicule était également une jeune fille, âgée de 18 ans. La police de Saint-Jérôme «l’a libérée sans accusation en lien avec la poursuite. Cependant, en sortant, la jeune demoiselle a causé du trouble aux policiers. Elle a été interceptée et sera accusée d’entrave au travail des policiers», déclare le directeur du service de police, Marc Lapointe.

Partager l'article

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.