|

Nombreuses perquisitions dans la région

Par lpbw

Dans les régions de Prévost et Saint-Hippolyte, la police a récemment perquisitionné une quantité importante de drogue. Pas plus tard que le 12 novembre dernier, un incendie s’est déclaré à Prévost en raison d’une surcharge électrique provoqué par un système qui alimentait une serre hydroponique. Au total, 1360 plants de cannabis ont été saisis.

En effet, c’est au 1024 De la Voie du Bois à Prévost que les pompiers se sont rendus le 12 novembre dernier, vers 1 h 13 du matin pour éteindre un feu qui s’était propagé dans la toiture de la maison. Les pompiers ont fait appel aux policiers puisqu’ils ont trouvé sur les lieux, des plants de cannabis et 35 kg en vrac. Un homme de 38 ans a été arrêté et les accusations contre lui ont été déposées au procureur.

Système sophistiqué

La Régie intermunicipale de police de la Rivière-du-Nord a mené une enquête en matière de culture intérieure de cannabis, depuis le mois de juillet 2008, conjointement avec le service de police de Sainte-Adèle.L’enquête visait une résidence privée située au 16 rue Du Boisé, dans un secteur de Saint-Hippolyte, où se trouvait également une garderie en milieu familial dans le même quartier.

Le 13 novembre 2008, les policiers qui étaient munis d’un mandat de perquisition, ont effectué la saisie d’une très importante quantité de plants de cannabis. Il s’agit d’une installation très sophistiquée, avec un système d’irrigation haut de gamme de même que pour les équipements servant pour la ventilation, l’éclairage et de filtres pour contrôler les odeurs. Plusieurs kilos de cannabis en vrac ont également été saisis. Un détournement illégal de l’électricité a été découvert durant la perquisition. La résidence était protégée par un système haut de gamme, de caméras de surveillance comprenant la vision de nuit, permettant d’avoir une très bonne vue d’ensemble du périmètre de la propriété en tout temps, en plus d’un système d’alarme et d’un chien de race doberman.

Le propriétaire de la maison, Louis-David St-Pierre, âgé de 22 ans, a été arrêté sur place. Il a comparu au palais de justice de St-Jérôme jeudi le 13 novembre, où il a été formellement accusé de production de cannabis, et de possession en but d’en faire le trafic.

Conclusion d’enquête

Rappelons que le 19 février 2007, la Régie police Rivière-du-Nord est intervenue suite à un appel « 911 » lui indiquant qu’il y avait un incendie au 19 Chemin du Lac Aubrisson Nord à Saint-Hippolyte. Le toit de la résidence était en feu.Les pompiers et la police se sont présentés sur les lieux et ont rencontré le locataire Jeffrey Delcourt qui a expliqué avoir été réveillé par l’incendie qui s’était déclaré dans le poteau de l’entrée électrique de la résidence.

Dans leurs combats contre l’incendie, les pompiers ont constaté la présence d’une production de cannabis. Avisés de la situation, les policiers ont procédé à l’arrestation de Jeffrey Delcourt sur les lieux.Un mandat de perquisition a été obtenu et exécuté pour cette adresse.La perquisition a permis de saisir des centaines de plants de cannabis traité pour devenir du haschich. Il y avait une vingtaine de lampes en opération qui étaient utilisées dans deux pièces à l’étage, en plus du matériel nécessaire à la production.

Le service des incendies de Saint-Hippolyte a conclu que la cause de l’incendie était reliée à l’installation illégale du détournement d’électricité. Le 12 novembre dernier, Jeffrey Delcourt a obtenu à la Cour du Québec de Saint-Jérôme devant le Juge Valmont Beaulieu, une sentence de 12 mois d’incarcération.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.