| Par lpbw

L'opération SharQc frappe dans les Laurentides

Quelque 1200 policiers ont mené, durant la journée du 15 avril dernier, une opération dans le but de mettre fin aux activités criminelles de l’organisation des Hells Angels du Québec. Les Laurentides ne sont pas laissées en reste et l’escouade régionale mixte de la Rive Nord a fait une perquisition à Saint-Hippolyte.

Dans la région de Saint-Jérôme, la principale perquisition a eu lieu dans une résidence du chemin Kilkenny à Saint-Hippolyte, dans le secteur du Lac L’Achigan. Le propriétaire des lieux est un homme de 38 ans, Benoît Frenette, et il a été mis sous arrêt.

Dans le cadre de cette opération provinciale, qui s’est étendue à la République dominicaine et à la France, 128 personnes ont été arrêtées, dont 11 détenus, et 28 personnes sont toujours recherchées.

Lundi, le bilan de l’escouade mixte dénombrait 158 perquisitions terminées et neuf toujours en cours.

Par mi les personnes recherchées dans le cadre de l’opération SharQc, notons celles qui sont recherchées dans la région de la Couronne Nord de Montréal. L’escouade régionale mixte Rive-Nord recherche toujours Luc Émond et Marcel Messier.

Les biens saisis

Des armes à autorisation restreinte, une certaine quantité de stupéfiants, des véhicules et près d’un million en argent ont été saisis lors de cette opération.

L’opération SharQc vise l’arrestation de la majorité des membres des Hells Angels au Québec ainsi qu’en République dominicaine.

Les policiers ont également bloqué des locaux des cinq chapitres des Hells Angels au Québec et saisi des biens et produits découlant de leurs activités illégales.

Les individus arrêtés devront répondre à diverses accusations, dont complot général de meurtre, meurtre, trafic de drogues et gangstérisme.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.