| Par lpbw

Le trophée du Capitaine Cosmos a été retrouvé !

SAINT-JÉRÔME. À la suite de l’article publié sur le site Internet du Journal Le Nord et sur les réseaux sociaux, le trophée du Capitaine Cosmos a finalement été rapporté au Resto-Pub Le Cerbère lundi matin.

Voyant que l’histoire avait été relayée plusieurs fois, le voleur a, semble-t-il, décidé de retourner l’objet décoratif au restaurant au grand plaisir du propriétaire Georges-Étienne Gagnon qui avait remporté ce trophée à l’émission Les Satellipopettes lorsqu’il était enfant.

«Je suis très content parce que c’est un souvenir de jeunesse», a dit l’homme d’affaires qui possède l’objet depuis plus de trois décennies.

Vendredi dernier, M. Gagnon s’était insurgé contre les vols de décoration à répétition dans son commerce.

«Nous avons de rares artéfacts, par exemple, des collections de bouteilles et de petites autos. Ce serait dommage de devoir tout cadenasser. Nous voulons créer un bel environnement, un genre de musée. Ça ne sert à rien de voler des décorations de restaurant. Ça n’a pas de bon sens», rageait-il.

La plupart des décorations, comme le trophée, n’ont pas de valeur marchande, mais plutôt une valeur sentimentale. Les clients s’amusent souvent à prendre des photos avec cet objet.

À la suite du délit, le propriétaire avait décidé de publier un message sur Facebook qui a été partagé plus de 100 fois. Mis au parfum de ce vol inusité, celui qui personnifiait le Capitaine Cosmos dans les années 70 et 80, Claude Steben, comptait donner un autre trophée à M.Gagnon qui devra maintenant annuler la visite de l’artiste.

 

Partager l'article

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.