| Par lpbw

Happé par un train: la victime était sourde

ACCIDENT MORTEL. Un cycliste est décédé après avoir été écrasé par un train de banlieue, lundi en fin d’après-midi à Saint-Jérôme. Jean-François Parent, 46 ans de Saint-Jérôme, est mort sur le coup.

La victime qui est sourde aurait contourné des barrières de sécurité situées à la hauteur de la route 158. Quelques secondes plus tard, il se serait retrouvé face à face avec le train. Ce train de l’Agence métropolitaine de transport (AMT) se dirigeait vers la gare centrale de Saint-Jérôme. Il s’est immobilisé à 200 mètres de la collision.

Selon le Service de police de la Ville de Saint-Jérôme, l’accident est possiblement dû à l’inattention du cycliste. L’hypothèse du suicide est donc écartée.

Le coroner fera enquête sur cette mort. De son côté, la police rencontrera d’autres témoins.

Rappelons qu’en octobre 2013, un piéton avait été frappé mortellement à un passage à niveau par un train tout près de cette intersection. L’homme, qui portait des écouteurs, n’aurait pas entendu le train.

Une heure trente à attendre

Les passagers ont dû patienter plus d’une heure trente à l’intérieur du train avant de regagner à pied la gare située à proximité de la collision.

« Cet événement a impacté une centaine de personnes ainsi que le train suivant qui ne pouvait pas circuler entre Saint-Jérôme et Blainville. Il y a eu des services d’autobus alternatif qui ont été mis en place afin de déposer les gens à la gare de Blainville », explique Brigitte Léonard, porte-parole de l’AMT.

Aucun passager du convoi n’a été blessé.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.