Hélène Dorion

|

« Une soirée d'ouverture exceptionnelle » – Pauline Vincent

Par Lpbw

Une soirée d’ouverture de la Semaine de poésie des Laurentides exceptionnelle d’après Pauline Vincent, présidente de L’Association des auteurs des Laurentides (AAL). Exceptionnelle tant par le nombre record de visiteurs que par la qualité de la programmation. «De 100 à 125 personnes sont passées au cours de la soirée et les gens sont restés jusqu’`21 h! Nous avions mis deux haut-parleurs à l’extérieur qui diffusaient dans le centre commercial, ce qui a aussi attiré du monde,» ajoute la présidente.

Au cœur des mots

Une odyssée au cœur des mots qui se déroulait au Centre international de poésie des Laurentides (CIPL), situé dans la bibliothèque Claude-Henri-Grignon de Sainte-Adèle, le samedi 23 mars dernier. Le Centre international de poésie des Laurentides et l’Association des auteurs y présentaient aussi la Semaine de poésie qui se déroule du 22 au 30 mars 2013, dans sept villes, dont Montréal, Sainte-Adèle, Sainte-Agathe-des-Monts, Sainte-Thérèse, Saint-Eustache, Saint-Jérôme et Val-David. Pauline Vincent a profité de l’événement pour remettre à la poète Hélène Dorion un certificat de membre à vie, tandis que la conseillère municipale de Sainte-Adèle, Lise Gendron (présidente de la commission des loisirs, de la culture, des arts et des aînés) recevait avec émotion un poème, encadré, de Hélène Dorion.

De belles découvertes

La cérémonie d’ouverture était suivie du spectacle «Mise en mots, mise en bouche», mettant en scène le poète invité de la semaine, Louis-Philippe Hébert, et Hélène Dorion, marraine du CIPL. Et, au cours de la soirée, le violoniste compositeur de Sainte-Adèle Éloi Amesse a livré une performance sonore exceptionnelle avec une approche musicale extraordinaire, une des belles découvertes de la soirée, nous dit Pauline Vincent. Madame Vincent fait également remarquer que le public a particulièrement apprécié la diversité des genres poétiques lus durant la période de micro ouvert. En deuxième partie, un micro ouvert offrait en effet aux amateurs de poésie préalablement inscrits la chance de faire connaître leurs plus beaux textes. Le poème gagnant du micro ouvert (vote par le public) fut «Un joyau sans pareil» de Colette Beauchamp, résidente de Sainte-Adèle et écrivaine.

Au cours de la soirée, la population était invitée à immortaliser leurs vers préférés en les écrivant sur une grande voile de bateau, transformée ensuite en œuvre originale par les peintres de Souffle artistique. « Un succès extraordinaire,» de dire Pauline Vincent avant d’ajouter : « Il est indéniable que le Centre International de poésie est un véhicule fantastique pour le tourisme culturel à Sainte-Adèle et attire des gens de partout. »

À venir

Le jeudi 28 mars, dans le cadre des Midis animés, de la bibliothèque de Sainte-Thérèse, de 12 h 10 à 13 h10, celle-ci recevra le poète Louis-Philippe Hébert lors d’un entretien très personnel intitulé «La forêt habitée, ces mots qui m’habitent».

Spectacle de clôture à Val-David: La Semaine de poésie des Laurentides se terminera dans un voyage au cœur de l’imaginaire qui s’articulera autour du thème «Le monde merveilleux d’Alice au pays des merveilles». Louis-Philippe Hébert s’imprègnera des œuvres de l’artiste Louise Bloom pour nous faire pénétrer au cœur de sa poésie. Le Centre d’exposition de Val-David accueillera le public le samedi 30 mars dès 15h.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.