Le roman Trois pères pour une vie de Pierre Desjardins
|

Trois pères pour une vie, un roman de Pierre Desjardins

LITTÉRATURE.Le roman Trois pères pour une vie de Pierre Desjardins, résident de Saint-Hippolyte, a été lancé en pleine nature, le 21 août dernier. Édité chez Carte blanche, le livre est en vente dans plusieurs librairies. Une partie de ses profits sera remise au Projet équestre Goldie, dont la mission est d’offrir des services d’équitation thérapeutique aux enfants autistes et différents.

Écrit dans un style que l’auteur qualifie de «cinématographique», Trois pères pour une vie met en scène trois personnages ennemis, avec en arrière-fond la bataille des plaines d’Abraham: un colon français, un conquérant anglais et un cheval. «Je trouvais intéressant d’illustrer comment trois ennemis ont pu trouver à l’extérieur d’eux-mêmes une raison de se réconcilier,» dit Pierre Desjardins. «Tout tourne autour du personnage de Nahima, la petite amérindienne autiste qu’ils tentent de sauver.» Trouver la voie de la réconciliation quand on doit partager un territoire, développer un langage commun quand on ne parle pas la même langue, voilà les défis auxquels font face les personnages du roman. «C’est un peu comme ça qu’on se sent face à une personne autiste», dit Pierre Desjardins, qui confie avoir vécu une expérience similaire avec sa fille adoptive, laquelle souffrait d’un trouble dont les symptômes s’apparentaient à l’autisme.

L’aventure n’est pas terminée. L’auteur planche sur une adaptation cinématographique de son histoire. «Les droits ont été achetés par les Productions Thalie, et nous avons reçu du financement de la SODEC pour l’écriture d’un scénario.» Un projet de film dont le devis pourrait s’élever à 8 millions de dollars, selon Pierre Desjardins.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.