(Photo : Nordy - Sébastien Fleurant)
Hélix de Sonia Paço-Rocchia.
|

Sainte-Adèle : Une exposition interactive à vivre et découvrir !

Par Aurélie Moulun

Pour le temps des Fêtes, trois artistes ont mis en place une exposition interactive pour en faire profiter gratuitement au public. Découvrez trois œuvres auditives et visuelles, hébergée par la Place des citoyens à Sainte-Adèle. Pour vous en donner une idée, le Journal est allé rendre visite aux artistes le jour de l’ouverture de l’exposition.

« Un parcours de l’oreille »

L’exposition commence dès le hall d’entrée et la première œuvre donne le ton pour la suite. Sonia Paço-Rocchia nous présente son projet Hélix. « C’est un ensemble d’hélixophones qui sont des instruments inventés avec des slinky et qui sont automatisés. On peut interagir avec eux par un parcours de l’oreille en se promenant d’un à l’autre », explique-t-elle.

Marcher à travers le hall permet de découvrir la structure de chaque instrument. L’œuvre interactive s’active à l’aide de détecteurs de mouvement. Tous ont d’ailleurs une sonorité légèrement différente des autres.

Il y a des bols, de plusieurs grandeurs différentes, rattachés à des slinky. Vers le centre du hall, on découvre un slinky attaché à l’horizontal dont une extrémité est reliée à une feuille de métal. Puis, au fond, l’artiste a rattaché des ballons à des slinky, créant une expérience sonore encore différente des autres instruments dans la pièce.

 

Immersion interactive dans le Québec

Dans la grande salle de la Place des citoyens, on découvre, à gauche, Si aujourd’hui pour demain de Philippe-Emmanuel David et Angèle Courville. « On visite 22 communautés qui se sont penchés sur des questions d’avenir à savoir ce qu’on veut comme avenir culturel », explique M. David.  « À travers ces œuvres-là, on fait vraiment un voyage à travers le Québec », ajoute à son tour Angèle Courville.

Si aujourd’hui pour demain de Philippe-Emmanuel David et Angèle Courville.

Les artistes ont installé une vingtaine d’affiches sur le mur. Sur chacune d’elle on retrouve une photo, une mise en contexte ainsi qu’un code QR. « On a un montage sonore qui accompagne chaque photo », indique M. David. Chaque montage sonore est accessible en scannant le code QR avec son téléphone.

« On a créé tout le montage sonore à partir des sons de l’environnement du lieu qui a été visité. Donc, ça permet vraiment de voir les différentes préoccupations et les différents bons coups qui ont été fait aussi à travers tout le Québec », ajoute l’artiste.

 

Créer l’image à travers le son

Paysages séquentiels de Samuel Charrois.

Finalement, dans le coin droit de la Place des citoyens, on retrouvait l’artiste Samuel Charrois. Il nous présentait son œuvre Paysages séquentiels. L’artiste qualifie son œuvre comme une « expérience de son et d’image ».

Au premier coup d’œil, on voit un synthétiseur devant un écran. C’est en appuyant sur les touches que la magie opère. Chaque note du piano est lié à une mélodie et à une image ou un effet visuel. Ainsi, l’image sur l’écran et la musique qui l’accompagne se transforme au fil des notes de piano pressées.

M. Charrois invite ainsi le public à venir « profiter d’un moment calme et de méditation dans une ambiance multimédias et interactive », disait-il.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.