Frédérique David a choisi comme thème l'écologie et comme lectorat les enfants
|

Mahika, la planète n’attend pas

LITTÉRATURE. Frédérique David a choisi comme thème l’écologie et comme lectorat les enfants, pour son premier roman, paru en librairie le 11 novembre. Avec Mahika, la planète n’attend pas elle raconte avec suspense et humour l’histoire de deux enfants qui luttent pour sauver un terrain vague, convoité par un promoteur pour y ériger un centre commercial.

«Je trouve que les enfants sont souvent plus conscientisés que les adultes par rapport à la protection de la nature,» raconte l’auteure, anciennement journaliste pigiste dans la région de Saint-Jérôme, et présentement étudiante en éducation à l’UQO.

De l’avis de son éditeur, le roman pourrait être utilisé en classe pour sensibiliser les jeunes au sort de l’environnement. «J’y parle d’écologie et j’y aborde des valeurs telles que l’entraide, par exemple quand la communauté se mobilise pour sauver le terrain vague,» dit Frédérique David. Toutefois, prévient l’auteure, il n’y a rien de didactique dans ce roman ludique! «Je me suis beaucoup amusée avec les mots. Il y a de l’action, une intrigue, et j’ai donné un rythme particulier à mon écriture, afin d’en faire une histoire facile à lire.»

Mahika, la planète n’attend pas raconte l’histoire de Mahika, née le Jour de la Terre. Chaque année, pour son anniversaire, ses parents l’amènent dans une pépinière afin qu’elle puisse choisir une plante. La dernière est particulière puisqu’elle parvient à faire sourire Thomas, qui d’ordinaire ne sourit pas. Elle entraînera aussi Mahika dans une formidable aventure pour inciter le monde à protéger la planète.

Née en France, Frédérique David a vécu dans l’Outaouais avant de s’installer dans les Laurentides, où elle a œuvré dans le monde du journalisme. Inspirée par son amour des mots, son implication citoyenne et l’inspiration insufflée par les enfants, elle présente ici un premier roman jeunesse dans lequel il est question d’amour et de respect pour la planète et pour les êtres qui l’habitent.

Frédérique David a très hâte de rencontrer les jeunes lecteurs au Salon du livre de Montréal, le mercredi 18 novembre de 13 h à 15 h et de 19 h à 20 h, le vendredi 20 novembre de 10 h 30 à 14 h 30 et le samedi 21 novembre de 10 h 30 à 14 h 30 dans l’espace Prologue.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.