L’auteur
|

L'or du golfe au Ciné-club de Prévost

ENVIRONNEMENT. Le Ciné-club de Prévost poursuit sa saison avec un autre documentaire engagé, cette fois sur le thème de l’exploitation pétrolière dans le golfe du Saint-Laurent. L’or du golfe, du réalisateur Ian Jaquier, sera projeté en sa présence, le 30 octobre prochain.

«C’est Kevin Parent qui m’a contacté avec l’idée de faire ce projet, après qu’il ait vu les foreuses des pétrolières s’installer près de chez lui en Gaspésie,» raconte le réalisateur Ian Jaquier. L’artiste est ainsi devenu le principal protagoniste du film, interrogeant au fil de sa quête divers acteurs sociaux impliqués dans les projets d’exploitation pétrolière au Québec. Nous menant aux quatre coins du golfe, de la Gaspésie à Terre-Neuve en passant par les Îles-de-la-Madeleine, lesquelles seraient touchées en premier en cas d’éventuel déversement. L’or du golfe dresse le portrait des enjeux économiques, sociaux et environnementaux liés à cette problématique.

«Il faut que les gens se rendent compte qu’il y a un grand projet d’exploitation des hydrocarbures qui est en train de s’installer au Québec. Les forages dans le fleuve Saint-Laurent en font partie, mais l’inversion du pipeline d’Endbridge aussi. Ce qui est inquiétant, c’est que malgré la mobilisation populaire, le gouvernement semble déterminé à aller de l’avant.» Selon le réalisateur, le problème n’est pas seulement écologique, mais également économique. «Il y en a beaucoup qui pensent que les redevances que toucherait le Québec en échange des hydrocarbures ne suffiraient même pas à payer les coûts engendrés par l’exploitation. Le gouvernement albertain touche 35% de redevances en ce moment, ce qui est le plus bas taux au monde. Au Québec on parle de 18%. Si on n’est pas contre, il faut au moins se demander à quelles conditions on accepterait cette exploitation.»

La projection de L’or du golfe aura lieu en présence du réalisateur, à la salle St-François-Xavier, au 994, rue Principale, à Prévost. La soirée débutera dès 19 h 30, avec en première partie le court-métrage Tout rien, un film d’animation de Frédéric Back. L’entrée est au coût de 5$ pour les membres et de 7$ pour les non-membres.

Pour plus d’information, ainsi que pour visionner les bandes annonces, voir le site web du Ciné-Club de Prévost au www.cineclubprevost.com.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.