|

La Ville de Saint-Jérôme honorée aux Grands prix de la culture des Laurentides

CULTURE. C’est la Ville de Saint-Jérôme qui a remporté le Prix Municipalité, remis dans le cadre du gala des Grands prix de la culture des Laurentides, le 5 octobre dernier. Une récompense qui lui a été attribuée pour souligner sa démarche patrimoniale, la mise sur pied de sa stratégie de conservation et pour la réalisation d’un projet marquant dans le domaine du patrimoine et de l’histoire, thème de cette 26e édition des Grands prix.

«Nous sommes très heureux de cet honneur,» dit Gilles Robert, maire suppléant, en recevant le prix assorti d’une œuvre de Valérie Levasseur. Le Prix Municipalité, remis par le Conseil de la culture des Laurentides en partenariat avec les Caisses Desjardins des Laurentides, a été accordé à la Ville de Saint-Jérôme pour souligner sa démarche patrimoniale, notamment avec la réalisation de l’espace muséal dédié au Curé Labelle.

«Il ne faut pas oublier de souligner l’extraordinaire collaboration de la Société historique Rivière-du-Nord dans le cadre de ce projet,» dit Julie Tourangeau, responsable du développement touristique et culture à la Ville. «Ce prix arrive à point pour souligner la grande implication de Saint-Jérôme au niveau de la culture. Dernièrement, la Ville a entre autres procédé à un inventaire du patrimoine bâti, à la mise en valeur du cimetière et on attend en décembre l’inauguration de la Route des Belles Histoires, en plus de fêter le 125e anniversaire du décès du Curé Labelle en 2016. On est très fier du rayonnement de Saint-Jérôme!»

Créatrice de l’année

Le Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) a décerné le prix Créatrice de l’année dans les Laurentides à l’artiste Geneviève Oligny, de Saint-Adolphe-d’Howard. «Les membres du comité de sélection ont apprécié le cheminement artistique cohérent de Geneviève Oligny, créatrice d’oeuvres lumineuses d’une grande beauté,» a mentionné Alain Filion, du CALQ, lors de la remise du prix. «Ses installations sont soignées, riches de sens, d’un esthétisme fort et attrayant. L’alliage de la littérature et des arts visuels dans sa récente installation Costume de lumière est des plus réussies.»

L’artiste sculpteure de lumière, qui crée de délicates lanternes en papier à partir de livres recyclés, s’est dite très touchée par cet hommage. «L’idée de la série Costume de lumière m’est venue en exposant à la Biosphère. J’ai eu envie de donner une autre dimension à mes oeuvres, qui d’ordinaire sont plus petites.» Expliquant pourquoi elle les nomme lanternes plutôt que lampes, l’artiste explique que ses œuvres portent une symbolique. «Elle ne dégage pas que de la lumière. Elles sont uniques, inspirées de la personnalité des gens qui me les commandent.»

Hommage à Hélène Tremblay

La soirée a aussi été l’occasion de rendre hommage à Hélène Tremblay, qui a occupé la présidence du Conseil de la culture des Laurentides durant dix ans. Madame Tremblay est reconnue pour ses textes engagés et poétiques, dont certains ont été rassemblés dans un livre souvenir, distribué lors de la soirée.

Cinq autres prix ont été décernés par le Conseil de la Culture

Le prix Jeune relève a été attribué à la muséologue Marie-Eve Auclair pour souligner son dynamisme, son expérience et son engagement diversifié au sein du Musée du ski des Laurentides.

Le prix Passion a été attribué à Colette Légaré de Mont-Tremblant, pour souligner son engagement au sein de la société du patrimoine SOPABIC et les 5000 heures de bénévolat qu’elle y a consacrées au cours des quatre dernières années.

Le prix Arts-Affaires a été accordé à Nicolas Morin de Rivière-Rouge, propriétaire de la Pourvoirie Cécaurel, pour souligner la création du Centre d’interprétation de la drave.

Le prix Ambassadeur a été remis au Musée régional d’Argenteuil. Enfin, le prix Excellence a été accordé à Robert Simard, historien de Lachute, pour souligner sa contribution à la mise en valeur de l’histoire et du patrimoine dans sa communauté.

Le gala des Grands Prix de la culture est organisé chaque année par le Conseil de la culture des Laurentides. Sa mission est de rassembler, conseiller et accompagner tous ceux qui participent à l’essor des arts et de la culture dans les Laurentides, tout en participant à la mise en valeur de leur travail.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.