| Par lpbw

Fernand Boudreault honoré

Le prix Génie-Méritas 2008 a été remis à M. Fernand Boudreault, ing., directeur du Service des travaux publics pour la Ville de Saint-Jérôme pour la réalisation du Plan de gestion des milieux humides et des cours d’eau. Cet honneur a été décerné par l’Association des ingénieurs municipaux du Québec (AIMQ), en collaboration avec le Journal Constructo.

La Ville avait remporté pour ce même projet, les prix Joseph-Beaubien Or et Ovation Environnement de l’Union des municipalités du Québec au printemps dernier ainsi que son rang de finalistes aux Phénix de l’environnement. « Nous avons tous été ravis d’apprendre cette nouvelle. M. Boudreault mérite d’être honoré par ses pairs, car il a mené ce projet d’une main de maître. En plus d’en avoir été le promoteur au sein de la municipalité, il a coordonné l’équipe tout au long de son élaboration et de sa mise en place. C’est bien sûr un honneur qui rejaillit sur toute l’administration municipale et qui ajoute à la notoriété de notre ville », a déclaré le maire Gascon.

Qu’est ce que ce plan?

Le Plan de gestion des milieux humides et des cours d’eau constitue une approche municipale unique au Québec. Il comporte quatre aspects complémentaires : une étude exhaustive du territoire; un plan de gestion couvrant la totalité du territoire non développé de Saint-Jérôme; un protocole d’entente permettant d’accélérer le traitement des dossiers de demande d’autorisation présentés au ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs (MDDEP); et l’enchâssement du plan de gestion dans le schéma d’aménagement de la MRC La-Rivière-du-Nord pour en assurer la pérennité. « La candidature de M. Boudreault ing. a impressionné le jury lors de l’analyse des dossiers soumis. Le plan de gestion de Saint-Jérôme est un projet porteur pour le monde municipal et l’approche est particulièrement innovatrice», affirme M. Léonard Castagner ing., porte-parole de l’AIMQ et responsable du jury. « Ce n’était pas un projet facile à mettre sur pied. Je suis très fier du résultat, mais je ne suis pas seul dans tout cela. C’est un plan très innovateur et nous devions prouver le succès qu’il allait apporter. », explique M. Boudreault.

Chaque année, le prix Génie-Méritas est décerné à des ingénieurs québécois afin de souligner le caractère exemplaire d’une réalisation municipale à laquelle l’ingénieur membre a étroitement participé. Rappelons qu’en 2006, c’était M. Richard Bégin, un autre ingénieur à la Ville aujourd’hui à la retraite, qui avait remporté ce prix pour le projet de la Gare intermodale.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.