|

Inter Action Travail: Viser l’insertion professionnelle

Par Ève Ménard

Inter Action Travail vise l’insertion socio-professionnelle de personnes avec des obstacles à l’emploi. À travers des projets à caractère économique, social et circulaire, l’organisme poursuit plusieurs missions à la fois et offre un lieu valorisant et stimulant pour des gens vivant une limitation fonctionnelle.

Martin Dubois est à la direction d’Inter Action Travail depuis octobre dernier. Il nous décrit le fonctionnement de l’endroit, qui comprend trois plateaux de travail : l’écocentre, la Recylcerie des matériaux et l’atelier, tous situés à Sainte-Agathedes- Monts. La routine habituelle est la suivante : le mardi matin, les participants se rendent à l’écocentre avec un instructeur et ramènent tous les matériaux réutilisables. Il peut s’agir de meubles, de luminaires de bois, d’outils, etc. Ensuite, une fois à l’atelier, on s’assure de nettoyer les matériaux et d’apporter les réparations nécessaires, s’il y a lieu. Enfin, une fois en bon état, on amène les matériaux à la Recyclerie, soit le magasin où ils pourront être revendus. On y retrouve un peu de tout, comme du bois, des fenêtres, des portes, des outils, des armoires, lavabos et plus encore.

Préparer au milieu du travail

Actuellement, Inter Action Travail emploie environ 25 participants provenant de différents programmes.

La Recyclerie des matériaux: Créée au printemps 2018, la Recyclerie des matériaux a pour mission de détourner de l’enfouissement les matériaux et autres objets suffisamment en bon état pour retrouver preneur. La grande majorité des matières mises en vente au magasin provient de l’Écocentre de Ste- Agathe-des-Monts. Les articles ramassés à l’Écocentre sont nettoyés et vérifiés par l’équipe d’Inter Action Travail avant d’être étalagés en magasin.

Il s’agit de personnes vivant notamment avec des enjeux physiques, de santé mentale ou des handicaps moins reconnus comme une timidité extrême, donne en exemple Martin Dubois. « On travaille beaucoup sur le savoir-être et on essaie aussi de développer certaines habiletés », précise le directeur. L’objectif ultime étant qu’ils soient « employables, de manière durable ».

« L’objectif de la mission c’est l’intégration à l’emploi par des plateaux de travail. Et l’objectif des plateaux de travail c’est de faire vivre de manière la plus réelle possible une situation d’emploi. » En plus, le temps que les participants passent sur les plateaux de travail est un temps où ils se sentent valorisés et où ils peuvent socialiser, en plus d’être parfois un moment de répit pour leurs parents. « C’est une formule gagnante pour tout le monde. Je trouve ça génial ce qu’on fait! », conclut Martin Dubois.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.