| Par lpbw

Xavier-Antoine Lalande nommé président d'Abrinord

C’est lors de la 11e Assemblée générale annuelle d’Abrinord, qui avait lieu le 20 mars dernier à la Vieille Gare de Saint-Jérôme, que le conseil d’administration a nommé le conseiller municipal de la Ville de Saint-Colomban, monsieur Xavier-Antoine Lalande, à la présidence de l’organisme.

En plus d’effectuer ses tâches de conseiller municipal, ce nouveau mandat, d’un an, consistera à travailler de concert avec le conseil d’administration d’Abrinord afin d’améliorer la qualité de l’eau sur le territoire du bassin versant. Le plan directeur de l’eau 2013-2018 de cet organisme sera réalisé, en concertation, par différents acteurs municipaux, communautaires et économiques de la région.

 Rappelons qu’Abrinord est l’un des 40 organismes de bassin versant (OBV) reconnu par le gouvernement du Québec comme étant responsable de planifier et de coordonner la gestion intégrée de l’eau dans la zone qui lui a été confiée.

 Depuis maintenant 10 ans, l’organisme constitue une table de concertation et de planification dont le mandat premier consiste à élaborer un Plan directeur de l’eau (PDE), à le mettre à jour, ainsi qu’à en promouvoir et suivre la mise en oeuvre.

Moratoire sur des projets domiciliaires

Par ailleurs, la Ville de Saint-Colomban impose un moratoire sur tous les projets domiciliaires dont les phases n’ont pas encore fait l’objet de la signature d’un protocole d’entente avec la Ville Lors de la dernière séance du conseil municipal du 11 mars dernier, le conseil a en effet adopté un règlement qui vise à imposer un moratoire sur tous les projets domiciliaires dont les phases n’ont pas encore fait l’objet de la signature d’un protocole d’entente avec la Ville.

L’adoption de ce règlement de contrôle intérimaire, qui se veut un temps d’arrêt pour réfléchir à un développement urbain durable, permettra à la Ville de procéder à une révision essentielle de son Plan d’urbanisme.

Selon le conseil municipal, cette décision, "issue d’une longue réflexion et d’une sérieuse analyse de la situation", lui permettra de mettre en place l’encadrement nécessaire afin que le développement urbain se poursuive à Saint-Colomban "dans un contexte de développement durable, en harmonie avec la protection du territoire, ses ressources et les personnes qui y vivent."

Partager l'article

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.