| Par Ève Ménard

Violence conjugale : « Si ça prend plus de moyens, on va mettre plus de moyens »

Isabelle Charest, ministre de la Condition féminine, et Geneviève Guilbault, vice-première ministre et ministre de la Sécurité publique, se sont réunies ce matin lors d’une mêlée de presse pour faire suite à la récente série de féminicides qui a fait sept victimes en sept semaines.

« Sept tragédies qu’on ne peut pas accepter comme gouvernement, comme femme et comme société », a affirmé d’entrée de jeu madame Guilbault. Elle a tenu à rappeler qu’aucune restriction sanitaire, comme le couvre-feu, ne doit empêcher une femme de quitter un foyer violent, et qu’elles ne seront en aucun cas réprimandées par des policiers si tel est le cas.

La vice-première ministre a aussi indiqué, selon des chiffres préliminaires, qu’une hausse de 12% de signalements est observée et qu’environ 45% plus d’accusations sont portés en matière de violence conjugale. Il y aurait donc davantage de répression, ce qu’elle identifie comme « un pas dans la bonne direction. » L’entourage est appelé à demeurer vigilant et à ne pas hésiter à contacter une ressource, en cas de doute.

Les deux ministres demeurent conscientes de l’immense travail qu’il reste à faire, ce que leur ont d’ailleurs rappelé les journalistes présents lors de la mêlée de presse. « Ce n’est définitivement pas le Québec qu’on veut léguer à nos filles et à nos garçons », a affirmé Isabelle Charest. Elle en est présentement à mettre en oeuvre le plan d’action en matière de violence conjugale, déposé en décembre dernier. « On va continuer à travailler d’arrache-pied. »

Bien qu’il n’était pas possible de se prononcer sur le budget qui sera rendu public demain, la ministre de la Condition féminine a affirmé que « si on a besoin de plus d’argent, on va en mettre ».

Les ressources

SOS violence conjugale | 1 800 363-9010 | sosviolenceconjugale.ca

Maison d’Ariane | 450 432-9355 | maisondariane.ca

Accroc| organisme des Laurentides qui vient en aide aux hommes qui ont des comportements violents
1 877-460-9966 | 450-569-9966 | accroc.qc.ca

L’ombre-Elle | 819 326-1321lombrelle.qc.ca

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.