|

Une vitrine unique pour les jeunes entrepreneurs

Par Lpbw

Les entrepreneurs de la région qui en sont à leurs premiers pas dans ce domaine auront une chance en or de faire connaître leur projet, en marge du Concours québécois en entrepreneuriat Laurentides, qui se tiendra ce printemps.

Cet événement lancé par Laurentides Économique, jeudi matin à l’Hôtel de Région, à Saint-Jérôme, vise à développer une culture entrepreneuriale au Québec. Des concours seront présentés dans les huit MRC des Laurentides, ensuite un gala régional se tiendra le 1er mai, au Musée d’art contemporain des Laurentides, à Saint-Jérôme. Au palier régional, le concours se décline en trois volets : l’entrepreneuriat étudiant, la création et la transmission d’entreprises.

Lors du lancement, d’anciens gagnants du concours ont expliqué leur expérience et ont fortement encouragé les entrepreneurs à s’y inscrire. « En étant lauréats, ça nous a donné de la crédibilité et de la notoriété. Ça nous a permis d’évoluer très rapidement. À vrai dire, nous avons gagné une notoriété de trois ans », a lancé Yannick Veilleux, président du Groupe Somac, à Mirabel, lauréat régional l’an dernier dans la catégorie « exploitation, transformation et production ».

Pascal Fex, fondateur de la brasserie artisanale le Saint-Graal, à Sainte-Thérèse, abonde dans le même sens. « Le concours m’a aidé à trois niveaux : l’aide financière, la visibilité et les bons contacts qui m’ont servi par la suite », explique le récipiendaire du prix dans la catégorie « Commerce » en 2010.

Pour sa part, Natacha Dorval, de l’entreprise Que des bouchées, a trouvé l’expérience très enrichissante. « J’ai grandi sur le plan personnel et professionnel. J’ai maintenant confiance en mes capacités entrepreneuriales. De plus, j’ai surmonté certaines craintes comme celle de parler en public », a expliqué la lauréate régionale en 2012 dans la catégorie « Bioalimentaire ».

L’an dernier, 1 800 entrepreneurs se sont inscrits au concours dans les Laurentides.

Un jeune président d’honneur

Cette année, Laurentides Économique a choisi un jeune homme d’affaires pour occuper le poste de président d’honneur. Yannick Rudolph Binette possède l’entreprise Arbressence qui se spécialise dans la valorisation des conifères du Québec depuis neuf ans. L’entreprise, située à Blainville, engage huit travailleurs à temps plein. M.Rudolph Binette a souligné qu’un entrepreneur se devait d’avoir trois qualités.

« Je veux leur inculquer l’importance de la persévérance, de l’intuition et surtout de la passion, c’est le plus important », a-t-il dit.

Notons que cette année 500 000 $ en prix seront remis à la grandeur du Québec.

Pour plus de renseignements ou pour s’inscrire, on se rend sur le site Internet www.concours-entrepreneur.org. La date limite d’inscription est le 18 mars.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.