|

Une première immersion anglaise pour huit jeunes

Par lpbw

VOYAGE. Huit adolescentes de la région vont vivre une première immersion de six semaines dans un environnement anglophone en juillet prochain lors d’un échange étudiant.

Le groupe de jeunes de 16 et 17 ans se rendra à Windsor en Ontario pour travailler, améliorer leur anglais, visiter cette ville à la frontière des États-Unis, rencontrer des gens, mais surtout pour relever un défi personnel.

«J’y vais pour grandir en tant que personne et savoir comment me débrouiller, a souligné Marie-Ève Hamel. Maman et papa ne seront pas là, donc nous allons devoir tout faire de À à Z. Je vais apprendre à me connaître et acquérir une meilleure estime de moi-même».

«Nous allons connaître nos limites, ajoute Meghan Burgess. Si ça ne va pas bien au travail ou avec la famille d’accueil, nous allons devoir nous fier sur nous et savoir comment réagir. Ça va développer notre confiance en soi et notre indépendance».

Pour les adolescentes, ça sera l’occasion d’acquérir de la débrouillardise et devenir plus autonome.

«Nous allons devoir compter l’une sur l’autre puisqu’on n’aura pas de point de repère mis à part notre famille d’accueil», observe Camille Pearson.

«C’est un gros défi parce que nous serons six semaines sans nos parents», mentionne Christine-Joyce Harraka.

La coordonnatrice du programme d’Emploi d’été Échange étudiant du YMCA, Marie-Pier Martins a choisi les huit jeunes les plus motivés pour participer à ce projet.

«J’ai pris les filles qui avaient les yeux brillants lorsque je leur parlais du programme. Ceux qui souriaient et sautillaient, c’est elle que j’ai voulu faire partir», explique-t-elle.

Les participantes ne se connaissaient pas avant ce voyage. Mardi dernier, elles se sont réunies pour aller prendre une crème glacée afin de faire plus amples connaissances !

S’impliquer dans la communauté

Les élèves de diverses écoles de la région profiteront de ce voyage pour s’impliquer dans leur communauté d’accueil. En effet, en plus de travailler pour des organismes à but non lucratif, ils feront une journée de bénévolat.

Les jeunes de Windsor auront également une journée semblable. Mme Martins recherche d’ailleurs un endroit où les participants pourraient faire du bénévolat dans la région.

Les huit Ontariens seront accueillis par les familles des participantes au programme. Selon une des mères, ceux-ci seront gâtés avec plusieurs activités dont une visite à La Ronde et au Village vacances Valcartier à Québec.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.