|

Une poursuite de 980 000$ réglée hors-Cour

Par Lpbw

RÈGLEMENT HORS-COUR. Une affaire de poursuite intentée par une patiente de Blainville contre un médecin et l’hôpital Hôtel-Dieu de Saint-Jérôme a récemment connu son dénouement.

Selon une copie de procédure obtenue au Palais de justice de Saint-Jérôme, Mme Monelle Laplante poursuivait le docteur Francis Badir, le CSSS de Saint-Jérôme ainsi que l’Hôtel-Dieu de Saint-Jérôme pour un abcès cervical mal diagnostiqué en mars 2007.

Le 17 mars de cette année-là, peut-on lire dans le document de la Cour, la patiente avait été transportée par ambulance à l’urgence de l’hôpital de St-Jérôme, se plaignant d’une « douleur persistante et grandissante au niveau du thorax et de l’épaule gauche irradiant vers la nuque… »

Confiée sous les soins du docteur Badir, à l’époque interniste, la plaignante présentait dès le lendemain de son hospitalisation une douleur grandissante au niveau de l’épaule gauche. Or, le docteur Badir n’avait « prescrit aucun examen afin d’investiguer et d’éliminer cette condition… ».

Mme Laplante devait être éventuellement transférée d’urgence à l’hôpital du Sacré-Cœur de Montréal où elle a subi deux interventions chirurgicales majeures. Elle est restée hospitalisée à Sacré-Cœur jusqu’au 23 mai 2007. Elle a par la suite été transférée à l’Institut de réadaptation de Montréal d’où elle a reçu son congé le 29 juin 2007 pour convalescence et réadaptation.

Dans sa poursuite, la demanderesse disait présenter d’importantes limitations physiques, dont « des atteintes motrices, sensitives et fonctionnelles ». Mme Laplante exigeait réparation à hauteur de 980 000$.

L’affaire s’est récemment conclue en un règlement hors-Cour.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.