|

Une aide essentielle pour le maintien des services

Par lpbw

COMMUNAUTÉ. Encore une fois cette année, plusieurs organismes de la région ont pu souffler un peu grâce à l’aide financière de 1 699 000 $ octroyée par Centraide Laurentides.

Sans ce soutien financier, certains organismes n’auraient eu d’autres choix que de mettre la clef sous la porte au fil des ans. «C’est indispensable. Si on n’avait pas eu Centraide, on aurait fermé depuis longtemps», indique Sophie Desmarais, coordonnatrice de L’Ami-e du Quartier qui offre notamment du dépannage alimentaire et une cuisine collective.

«Dès mon arrivée, nous vivions seulement avec les dons ainsi que l’aide de Centraide. Nous n’avions pas de financement de l’Agence (de la santé et des services sociaux). Je me souviens d’une année que je devais à contrecœur fermer les portes le 31 décembre et ils m’ont sauvé les fesses», raconte-t-elle.

En 2015, L’Ami-e du Quartier à Saint-Jérôme a reçu une somme de 50 000 $ qui couvrira les frais de fonctionnement et une partie du salaire de Mme Desmarais.

De son côté, Fleur de Macadam, un organisme jérômien qui offre un service d’hébergement d’urgence aux itinérants a reçu un montant de 30 000 $. «Cette somme nous aide à maintenir nos services et réaliser notre mission de base. Le financement n’est pas facile ces temps-ci. Cet apport-là est très très apprécié. Sans cette aide, il faudrait trouver du financement ailleurs ou il y aurait des services en moins», souligne le directeur Patrick Fournelle.

Chaque année, son organisme a besoin d’environ 230 000 $ pour assurer un bon fonctionnement.

Des besoins grandissants

En mai dernier, lors de son Assemblée générale annuelle, Centraide Laurentides a annoncé qu’elle avait versé en 2015 1 699 000 $ à 69 organismes de son territoire. Dans la MRC de la Rivière-du-Nord, 28 organismes se sont partagé la somme de 689 600 $.

«Nous faisons toutes les vérifications nécessaires afin de nous assurer que l’argent est investi au bon endroit sur des projets viables et qui vont changer quelque chose dans la communauté auprès des personnes qui sont en difficulté», rapporte Mathieu Déziel, directeur des communications marketing chez Centraide Laurentides qui note que pour chaque dollar d’amassé, 88 cennes sont remises à la communauté.

La prochaine campagne de financement sera lancée le 16 septembre. L’objectif n’est pas encore connu, mais Centraide Laurentides aimerait dépasser le résultat de cette année.

«Nous avons toujours la volonté d’augmenter ce montant-là. Les besoins sont grandissants et la région a connu une des plus fortes croissances démographiques du Québec dans les dernières années», affirme M.Déziel.

Notons qu’en plus de Fleur de Macadam et l’Ami-e du Quartier, la Maison Pause-Parent, les Grands frères et grandes sœurs de la Porte du Nord, le Centre de la Famille du Grand Saint-Jérôme et les Serres de Clara ont reçu du financement de Centraide Laurentides.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.