|

«Un sentiment de fierté et du devoir accompli» – Nicolas Tousignant

Par lpbw

DÉFI. Benoit Desjardins, Nicolas Tousignant, Nicolas Bizzaro, François-Xavier Bonneville et Daniel Descôteaux garderont que de bons souvenirs de leur participation au Grand Défi Pierre Lavoie 2016.

Bien qu’il en était à sa troisième participation, le Jérômien Nicolas Tousignant était fébrile à l’idée de relever à nouveau ce défi. «Notre équipe a pris la route pour Chicoutimi le 15 juin. Déjà, nous pouvions sentir une certaine fébrilité alors que nous nous remémorions des souvenirs des éditions antérieures et que nous expliquions certains détails à notre recrue, Daniel», a mentionné Nicolas.

Afin d’arriver en pleine forme au Grand défi Pierre Lavoie, les membres de l’équipe ont enfourché leur monture pour un petit échauffement de 106 kilomètres alors qu’ils se rendaient à la destination de départ.

C’est le 16 juin que tout s’est mis en branle avec la remise de maillots, la photo officielle d’équipe et l’explication des consignes de sécurité. «Pierre Lavoie a été présenté sous un tonnerre d’applaudissements. Un baume pour lui qui avait été ébranlé dans les dernières semaines, mais qui nous assure qu’il poursuivra ce mouvement de grand dérangement des habitudes de vie des Québécois, au plaisir de la foule», a ajouté Nicolas.

Les premiers coups de pédales ont eu lieu alors que deux F-18 de l’armée canadienne passaient à haute vitesse et à basse altitude. «Le vrombissement des réacteurs m’a donné la chair de poule! Par la suite, les cyclistes ont pris d’assaut le parcours», a mentionné le Jérômien qui souligne que certaines nuits fraîches ainsi que plusieurs journées très chaudes ont ajouté au degré de difficulté.

Les technologies

L’équipe qui amassait des sous pour l’école aux Couleurs-du-Savoir a pu entrer en contact, le vendredi matin, avec les jeunes élèves grâce à la magie des technologies et des réseaux sociaux. «Des membres de l’équipe ont raconté en direct les détails de la vie à bord du VR ainsi que les défis que représente chaque étape. «Par le plus heureux des hasards, notre capitaine Benoit Desjardins a réussi, in extremis, à mettre la main sur Pierre Lavoie qui a adressé quelques mots aux élèves», a raconté Nicolas.

La Boucle et l’arrivée

«L’étape de La Boucle en fût une belle pour nous qui avons réussis à réunir plusieurs amis, partisans et membres de nos familles qui se sont joints à l’événement pour rallier, sous un soleil de plomb, les 130 kilomètres», a fait savoir Nicolas.

Le point culminant de toute cette belle aventure pour tous les cyclistes est sans aucun doute l’arrivée au Stade olympique. «C’est à l’approche du stade que l’on réalise l’ampleur du mouvement et la grandeur de l’exploit. C’est un moment magique, un accomplissement personnel et collectif. Les cyclistes ont le sourire aux lèvres avec un grand sentiment de fierté et du devoir accompli», a conclu Nicolas Tousignant de l’équipe Fenexco.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.