|

Un entrepreneur de Sainte-Sophie à l'émission Dans l'œil du dragon

Par lpbw

ÉCONOMIE. Un entrepreneur de Sainte-Sophie a réussi avec succès son passage à l’émission Dans l’œil du dragon, lundi soir.

Dave Guénette a reçu des offres de Serge Beauchemin et Danièle Henkel pour ses sirops énergétiques Rekarb. Finalement, l’entrepreneur a accepté l’offre de M. Beauchemin qui lui donnait 65 000 $ pour 33 % de son entreprise. L’offre de départ de M. Guénette était de 65 000 $ pour 15 % de son entreprise. «Le temps qu’il va investir, l’énergie qu’il va mettre et son implication financière justifient le 33 %», souligne l’ex-enseignant à la Commission scolaire de la Rivière-du-Nord.

Celui-ci est tombé sous le charme de l’investisseur et du produit composé d’ingrédients simples, dont du sirop d’érable. «Jusqu’à maintenant, j’apprécie énormément ma relation avec Serge. C’est un homme très accessible, humain et réceptif. Il me donne beaucoup de son temps et plusieurs conseils. Pour ma personnalité, ma façon de travailler et ma vision du partenariat d’affaires, je pense que je suis tombé sur le meilleur des cinq dragons», mentionne-t-il.

Lors de l’émission, M. Beauchemin a eu de bons mots pour l’homme d’affaires. «J’aime l’entrepreneur et je pense que le produit est éprouvé. Vous avez démontré que l’idée fonctionne. Vous avez été capable de créer un produit de qualité comparable à ce que je vois sur le marché. De plus, vous avez commandé de l’équipement pour faire encore mieux afin de produire des quantités plus importantes».

Belle visibilité

Dave Guénette est somme toute satisfait de son passage à l’émission diffusée sur les ondes de Radio-Canada. «Je suis content du résultat que ç’a donné au montage. J’ai présenté mon produit pendant 50 minutes et ils en ont diffusé seulement huit. Il y a eu beaucoup de matériel d’éliminé. Ils ont plus axé sur l’aspect financier. On a pas beaucoup entendu parler des avantages du produit», rapporte-t-il.

L’entrepreneur sait que son passage à l’émission lui donnera une grande visibilité. «Il y a beaucoup de gens qui ne connaissaient pas le produit qui vont maintenant le connaître. Nous allons travailler à rendre le produit accessible à de plus en plus d’endroits pour que les gens qui en ont entendu parler et qui veulent s’approvisionner aient accès à un détaillant près de chez eux».

M. Guénette utilisera le montant de 65 000 $ pour la mise en marché et la commercialisation de son produit qui se vend 2,75 $ à l’unité. «Nous voulons être présents dans un maximum d’événements sportifs. Nous sommes déjà commanditaires d’événements majeurs comme le Grand défi Pierre Lavoie», raconte-t-il ajoutant que Pierre Lavoie a eu un coup de foudre pour ses produits.

Bienfaits de l’érable

Coureur de fond, Dave Guénette consommait souvent des gels énergisants pendant ses courses. Lorsqu’il a commencé à s’intéresser au bienfait de l’eau d’érable, puisqu’il avait beaucoup d’érables derrière sa résidence, il a eu l’idée d’utiliser ce produit en pratiquant son sport. «Je me suis dit que ce serait logique d’utiliser ça comme source de glucide rapide pendant l’effort plutôt que d’utiliser des produits chimiques des États-Unis», explique celui qui avait le désir de se lancer en affaires.

Depuis, son produit est distribué dans 74 boutiques québécoises et son entreprise a remporté le volet agroalimentaire du Concours québécois en entrepreneuriat.

Un objectif de 300 000 $

Depuis près d’un an, Rekarb a réalisé un chiffre d’affaires de 28 000 $. M. Guénette estime que son entreprise peut atteindre un objectif de 300 000 $ cette année. Celui-ci rapporte qu’en seulement deux jours, il peut produire 21 000 unités de son produit grâce à ses équipements.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.