Joël Godin
|

Un conservateur dénonce l'inertie du gouvernement fédéral

Par lpbw

SAINT-JÉRÔME. Même s’il estime que l’économie des Laurentides «va bien», le député de Portneuf-Jacques-Cartier, Joël Godin, presse le gouvernement d’agir pour aider la région.

:«Depuis un an, le gouvernement n’a pas mis en place des mesures pour aider l’économie locale», a déploré le député du parti conservateur de passage à Saint-Jérôme dernièrement.

Le porte-parole de l’Opposition officielle pour l’Agence de développement du Canada pour les régions du Québec estime que le Parti libéral devra prendre des décisions importantes.

«Il se traîne les pieds. Rien n’a été fait à propos du bois d’œuvre ou le lait diafiltré. Il n’y a rien de concret. Pourtant, il y a des mesures qui ont été prises concernant tous les centres urbains, dont Montréal et Toronto».

M. Godin croit que le Parti libéral doit mettre en place des mesures nécessaires pour aider les entreprises des Laurentides, afin qu’elles puissent créer plus d’emplois.

«Les entreprises ne peuvent pas prendre de risque puisqu’il n’y a pas de signaux mobilisateurs du gouvernement fédéral».

Il a déploré que lors de la rentrée parlementaire la question de la libération de la marijuana et celle de la réforme électorale puisse prendre le haut du pavé.

«Est-ce que c’est la préoccupation de nos citoyens, de nos entrepreneurs ? Non», s’exclame-t-il.

Mieux connaître les Laurentides

Dans les dernières semaines, les députés du Parti conservateur se sont déplacés partout au Québec afin de mieux connaître les différentes réalités économiques des régions québécoises.

«Nous sommes le parti des régions, donc nous voulons savoir ce qui se passe dans les régions», a lancé l’élu.

Durant sa visite dans les Laurentides, M. Godin a pu rencontrer, notamment la Société d’aide au développement des collectivités (SADC) et Le Coffret à Saint-Jérôme.

Il a vanté le projet de symbiose industrielle de la SADC qui vise la réduction des matières résiduelles tout en offrant une réduction de coût aux entreprises.

«Il faut faire du développement durable en respectant le développement économique et vice-versa».
 
Énergie Est

Le projet d’oléoduc Énergie Est concerne la région puisque s’il se concrétise et traversera une partie des Laurentides, dont Mirabel. Le député Joël Godin, qui est le porte-parole adjoint en matière d’Environnement et de Changements climatiques, a dit ne pas vouloir bloquer le projet ni l’endosser aveuglément.

«Je dis: Faisons les études, regardons ce qui s’est fait dans le passé, regardons ce qui va se faire et prenons la meilleure décision».

Celui-ci a noté que même avec le meilleur moyen de transport du pétrole, nous ne sommes pas à l’abri d’une catastrophe.

Bombardier

Selon le député, le gouvernement libéral doit se prononcer à savoir s’il accorde ou non une aide à la C Series de Bombardier.

«Il doit envoyer des signaux pour démontrer qu’il est derrière Bombardier. Il y a d’autres moyens d’aider une entreprise que de lui envoyer un chèque en blanc. Ça peut être un prêt par exemple. Actuellement, la situation est insécurisante pour Bombardier».

M. Godin rapporte que des compagnies à travers le monde sont subventionnées généreusement par les gouvernements.  

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.